TO XIII – SO Avignon : Les Toulousains assurent l’essentiel

La défense Olympienne bien présente ©Rieu-Patey photographie
La défense Olympienne bien présente ©Rieu-Patey photographie

Amputé de 7 titulaires, le Toulouse Olympique a dû s’employer toute la partie pour arracher la victoire face à de vaillants Bisons d’Avignon ce samedi (18/10) aux Minimes, sur le score de 18 à 10. Entre les internationaux (Aaron Wood et Tony Maurel) et les nombreux blessés, le staff olympien a pu tester la profondeur de son effectif. Résultat : une équipe de moins de 24 ans de moyenne d’âge avec 5 pensionnaires du Centre de Formation et une nouvelle paire à la charnière. Ceci explique en partie les approximations en attaque, mais l’essentiel est là pour les Toulousains, avec une place de dauphin au classement, derrière le leader Carcassonne, une invincibilité préservée à domicile et une série en cours de 4 matchs sans défaite.

Fait exceptionnel en Rugby à XIII et encore plus aux Minimes, les 2 formations sont rentrées aux vestiaires à la mi-temps sur un score nul et vierge de 0 à 0. Du côté du TO, la défense était bien en place mais l’attaque connaissait des retards à l’allumage avec un nouveau duo de demis qui doit trouver ses marques.

 

Le TO prend le score et ne le lâche plus

 

La causerie de la mi-temps et l’implication plus importante dans la conduite du jeu de Mark Kheirallah, réveillent les locaux et Mourad Kriouache, excellent animateur, trouve la faille derrière le tenu après de bonnes percussions successives du prometteur ‘débutant’ en Elite, Maxime Puech, puis de l’infatigable Andrew Bentley (6-0). Les Toulousains ont plusieurs occasions de prendre le large mais ils manquent des opportunités franches par trop d’approximations. Et ce sont les Bisons qui en profitent avec un essai de Ruh en bout de ligne (6-4). Les Bleu et Blanc ne tergiversent pas et répondent dans la foulée : Mourad Kriouache profite d’un ballon de récupération pour envoyer Andrew Bentley à l’essai (10-4). Les visiteurs durcissent alors le jeu, avec 2 mauvais gestes sanctionnés. Cela ne perturbe pas le TO et après avoir “vendangé” une balle d’essai distillée par Kuni Minga, Mark Kheirallah se rattrape avec un exploit individuel : petit coup de pied par-dessus la défense et accélération sur 30 mètres pour finir en terre promise (14-4). En fin de partie, Avignon réduit la marque par Bissière mais c’est un des hommes du match, Kuni Minga, qui a le dernier mot avec une chevauchée dont il a le secret. 18-10.

 

Le week-end prochain, les protégés de Sylvain Houles seront au repos (trêve internationale), avant d’aller défier Lézignan dans son antre du Moulin le dimanche 2 novembre à 15 heures.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.