TO – FC Lézignan : Les Toulousains en manque de réalisme

La détermination du jeune Maxime Puech n'aura pas suffi ©Rieu-Patey
La détermination du jeune Maxime Puech n’aura pas suffi ©Rieu-Patey

Samedi dernier (06/12), le Toulouse Olympique s’est incliné au Stade Arnauné face au FC Lézignan sur le score de 16 à 20. Pourtant dominateurs durant la majorité de la rencontre, les Olympiens ont manqué d’efficacité en attaque, sur un terrain gras qui ne favorisait pas leur jeu rapide, et  face à des Audois déterminés et très réalistes. Maigre consolation, les locaux glanent le point de bonus défensif et s’approchent encore un peu plus de la Poule des As.

Les Toulousains rentrent bien dans la rencontre avec une défense agressive et efficace qui permet de maintenir les visiteurs sous pression. Mais, les coéquipiers de Sébastien Planas ne sont pas en réussite dans le domaine offensif. Pour preuve, cette percée de Danny Hulme qui efface quatre défenseurs mais n’assure pas la dernière passe, ou encore ce coup de pied rasant dans l’en-but mal aplati par Kuni Minga. Résultat après quasiment une demi-heure de jeu, les Olympiens ne mènent que 4-0, à la faveur d’un essai en puissance de l’omniprésent Clément Boyer, bien servi par son talonneur, Kane Bentley. Contrairement aux locaux, les Audois vont concrétiser toutes leurs occasions de scorer. En 10 minutes, en fin de première période, ils passent un 10-0 à leurs adversaires (un essai de Bouzinac derrière le tenu et 2 pénalités de Benausse), 6-10.

Lézignan ultra-réaliste

Au retour des vestiaires, les Bleu et Blanc démarrent fort et Kuni Minga pense ramener les siens au score sur un service de Florian Quintilla… Là, l’arbitre de touche voit un passage hors limite imaginaire de l’ailier du TO. Les Toulousains persistent et après un bon travail de ses avants, Mark Kheirallah feinte la passe et s’échappe sur 30 mètres (10-10). Mais, à peine 5 minutes plus tard, les Olympiens vont se retrouver à 12 pendant dix minutes, pour une énième fois cette saison. Samy Masselot plaque Benausse à retardement et à l’épaule, et écope d’un carton jaune. Les hommes des Corbières en profitent pour inscrire deux drops, une pénalité et un essai, et ainsi prendre 10 points d’avance au score (10-20). Dans les 10 dernières minutes du match, les Haut-Garonnais jettent toutes leurs forces dans la bataille mais pêchent toujours dans le dernier geste. Seul Aaron Wood parvient à rentrer en terre promise et arrache le point de bonus défensif. 16-20, score final.

Les protégés de Sylvain Houles se rendront à Avignon dimanche prochain (14/12) pour y défier les Bisons dans leur antre de St Ruf.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.