FC Lézignan – TO XIII : Les Toulousains montent en puissance

Mark Kheirallah et Valentin Yesa ont tous deux marqué à Lézignan ©Rieu-Patey Franck
Mark Kheirallah et Valentin Yesa ont tous deux marqué à Lézignan ©Rieu-Patey Franck

S’appuyant sur une défense intraitable, le Toulouse Olympique a enregistré un succès convainquant sur la pelouse du FC Lézignan ce dimanche (02/11), sur le score de 32 à 12. Les Olympiens ont pris l’avantage au score dès les premières minutes et ne l’ont jamais lâché, avec 6 essais inscrits pour 2 encaissés. Grâce à ce 5e match sans défaite (et 4e victoire d’affilée), ils se positionnent dans le sillage du leader carcassonnais.

Les Toulousains attaquent cette rencontre de la meilleure des manières ; sur le coup d’envoi, déjà grâce à leur défense, ils récupèrent la possession dans le camp adverse et au bout de leur première chaîne de tenus, Mark Kheirallah tape un coup de pied rasant, le ballon heurte le poteau de but et Danny Hulme  en profite pour déflorer la marque (0-6). Les Olympiens dominent les débats mais manquent encore d’efficacité en attaque, et il faut attendre la demi-heure de jeu (après la réduction du score du FCL sur pénalité) pour voir la 2e réalisation des visiteurs par le jeune pilier du centre formation du TO, Valentin Yesa, sur un service au cordeau de Florian Bousquet (2-12). Sans une incompréhension entre Mark Kheirallahet Florian Quintilla, les Bleu et Blanc auraient pu enfoncer le clou dans la foulée… Au contraire, sur la dernière attaque avant la pause, Tony Duggan récupère un coup de pied par-dessus la défense et ramène les siens (6-12).

Une attaque plus efficace

Les coéquipiers de Sébastien Planas reprennent le second acte comme ils avaient débuté le premier, par un essai. La défense toulousaine force une erreur des locaux et Clément Boyer résiste à un placage pour offrir son doublé à Danny Hulme (6-16). Les Olympiens vont alors profiter de l’indiscipline des protégés d’Aurélien Cologni. Le pilier audois, Matthieu Griffi, commet trois placages hauts à la file sur l’omniprésent Andrew Bentley et écope logiquement d’un carton jaune. Valentin Yesa, toujours au près du tenu et toujours servi par Florian Bousquet, s’offre également un doublé (6-22). Puis, après une série de libérations après contact et de passes dans le bon timing, Sébastien Planas met Bastien Ader sur orbite, qui laisse sur place la défense adverse (6-26). Les Lézignanais réduisent la marque par Duggan, mais le dernier mot revient au TO. Une combinaison bien huilée ouvre la porte de l’en-but à Mark Kheirallah. 12-32, score final.

Les hommes du Président Sarrazain enchaînent avec un 2e déplacement dimanche prochain (09/11) chez les Catalans de Palau XIII.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.