[En Vue] Laurent Barthe, gardien de la biodiversité

À l’occasion de la Journée mondiale des espèces menacées, ce jeudi 11 mai, Laurent Barthe, responsable du pôle biodiversité de l’Association Nature Midi-Pyrénées, plaide pour un engagement de chacun pour la protection de la nature.

// Par Maïlys Lopez

Laurent Barthe
Crédits : Franck Alix / JT

VOCATION «Je suis passionné par le patrimoine naturel depuis mon plus jeune âge», confie Laurent Barthe. Cet amoureux de la faune et de la flore s’est très vite spécialisé dans l’étude des amphibiens et des reptiles. Aujourd’hui responsable du pôle biodiversité de l’association Nature Midi-Pyrénées, il encadre des spécialistes de différents groupes : oiseaux, insectes, flore et mammifères.

RÉPERTORIER «Par exemple, sur 175 espèces d’oiseaux nicheurs évaluées dans la région, plus d’un tiers sont considérées comme menacées». Pour prendre connaissance du nombre de populations en danger et les protéger, lui et les membres de son équipe se rendent régulièrement sur le terrain.

TERRAIN Mardi dernier, Laurent Barthe et ses collègues ont chaussé leurs bottes pour mener un inventaire à la Réserve naturelle régionale, près de Portet-sur-Garonne. Objectif : la Cistude d’Europe, une tortue menacée à cause de ses difficultés de reproduction. «L’idée est de savoir s’il y a une population viable». Les lieux ont été piégés pour en attraper un maximum et «éventuellement mettre en place des actions pour la préservation de l’espèce», détaille-t-il.

SENSIBILISER «La plupart des gens ne sont même pas conscients qu’il existe un patrimoine naturel» confie Laurent Barthe. Il estime que la sensibilisation est primordiale et passe notamment par l’organisation de stands, de conférences ou d’interventions dans les écoles. Le but étant de toucher le public le plus large possible : élus, gestionnaires de site, membres de service de l’état et citoyens.

AGIR «La biodiversité est comme une chaîne, si on enlève un maillon tout s’écroule». Laurent Barthe rappelle que ce sont nos petits gestes du quotidien qui importent, comme le fait de ne pas jeter ses déchets dans la nature. Pour lui, sa protection n’est pas «qu’un loisir de bobo, mais bien un gage de survie de l’humanité».



UN COMMENTAIRE SUR [En Vue] Laurent Barthe, gardien de la biodiversité

  1. Camille Dyrda dit :

    Bonjour à tous,

    Si vous aussi, vous souhaitez vous engager dans la protection de la nature. N’hésitez pas à nous accompagner sur nos actions en faveur de l’environnement ! + d’informations sur notre site internet : http://www.naturemp.org.

    A très bientôt.

    Camille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.