La Cité de l’Espace veut décrocher la Lune

Après avoir effectué des travaux de maintenance cet hiver, le parc toulousain rouvre ses portes en ce début d’année et lève le voile sur les nouveautés offertes au public.

 
Décollage réussi pour la Cité de l’Espace qui a lancé, ce lundi, le programme de son année 2009. Autour du thème de la Lune, les visiteurs pourront ainsi apprendre et découvrir les secrets ainsi que les enjeux liés à la conquête de cet astre, et ce «dans une logique toujours orientée vers le ludo-éducatif», comme le souligne Bernard Burel, son directeur.
Quarante ans après le premier pas d’un homme sur la Lune et près de 400 ans après les découvertes de Galilée, le parc toulousain propose ainsi de repartir à la conquête du satellite terrestre. Prévue de son côté à l’horizon 2020, l’aventure lunaire prend aujourd’hui un nouveau tournant. Après les missions Apollo entre 1969 et 1972 ayant permis à 12 hommes de fouler le sol mais également aux chercheurs de mieux comprendre le satellite, l’avenir se décline désormais vers une installation à long terme. L’occasion pour le grand public de percevoir les difficultés liées à cette colonisation, qu’elles soient d’ordre matérielles ou physiologiques. La question de l’alimentation et de l’oxygène apparaissent ainsi comme prépondérantes ; de la découverte ou non de la présence d’eau dans le sous-sol lunaire pourrait par exemple dépendre cette reconquête.

 

Le grand public à la conquête de l’astre

Après l’opération intitulée “Passe ton diplôme d’astronaute” menée l’an dernier, le musée toulousain continue sur sa lancée avec un nouveau programme destiné à éveiller tout-un-chacun sur les conditions de vie dans l’espace. “Décrochez votre visa pour la Lune” se décline ainsi sous la forme d’un questionnaire destiné à aiguiser la curiosité des petits comme des grands lors de leur visite. Des questions d’un niveau permettant à tous d’apprendre en s’amusant, et au final l’obtention d’un visa allant du simple séjour à l’installation définitive sur la Lune. Une activité solitaire ou avec l’aide d’un équipage déclinée en huit étapes destinées à couvrir la totalité de l’environnement spatial. Du décollage à l’exploration du paysage en passant par l’habillement, la communication ou la nourriture, différents ateliers permettent de mettre en exergue les exigences et nécessités de la vie dans l’espace.

 

Une aventure qui se décline en son, image et relief

La Lune se décline également sous forme d’images et de sons. La Cité de l’Espace propose ainsi pour cette année 2009 deux nouveaux spectacles. Le premier, destiné aux enfants de 7 à 12 ans, raconte l’histoire de Tom, qui, pour impressionner une camarade passionnée d’astronomie, ira jusqu’à s’envoler vers la Lune. Intitulé “Opération Matilda”, le petit film se charge, au-delà de l’histoire, d’apprendre aux plus jeunes les rudiments des relations liant la Terre à la Lune, son satellite naturel. Le second spectacle intitulé “Walking on the moon 3D” est quant à lui adressé à tous les publics, et permet de parcourir, en 3 dimensions, le sol lunaire à la manière dont les membres des expéditions Apollo l’ont vu et ressenti. Lunettes spéciales et grand écran, le voyage se fait sous la direction de Tom Hanks, de la crevasse d’Hadley à la mer de la tranquillité, le film mêlant images d’archives et tournage en plateau. Un voyage captivant où l’on se rend compte qu’il est parfois bon d’avoir, ne serait-ce que pour quelques instants, la tête dans la Lune.

Maxime Razès

Calendrier d’ouverture
et tarifs disponibles
sur le site internet
de la Cité de l’espace :
www.cite-espace.com.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.