“Il ne faut pas avoir peur du changement”

DSC_0027
L’équipe toulousaine de La Fabrique du changement

Comment s’adapter aux nouvelles normes environnementales ? Comment appliquer des mesures de RSE (Responsabilité sociale des entreprises) ? Comment transformer l’outil numérique ? Et comment faire en sorte que chaque collaborateur y adhère et y trouve son compte ? Ces questions, tous les chefs d’entreprises et cadres dirigeants se les posent tous les jours. La Fabrique du changement veut leur fournir des clés : « C’est une journée pour apprendre à changer. D’abord soi-même et ensuite avec les autres. Il ne faut pas avoir peur du changement », expliqueCaroline Roussel, directrice d’une agence de conseil en innovation et l’une des trois instigatrices de l’évènement à Toulouse.

Au programme de cette journée : des conférences et des ateliers pédagogiques pour “révéler son potentiel créatif, repenser le travail, prendre soin de soi et prendre soin des autres“. Les managers ne sont vraiment plus ce qu’ils étaient : « en impliquant leurs collaborateurs, en trouvant des solutions avec eux, ils les rendent responsables et heureux dans leur travail. »

La fabrique du changement est née il y a quatre ans à Nantes. Sa dernière édition y a rassemblé plus d’un millier de personnes : « Compte tenu de l’importance de son tissu économique, il y a un potentiel encore plus important à Toulouse », espère Caroline Roussel. Le choix de la Grainerie pour l’occasion ne doit rien au hasard. C’est un univers aux antipodes de celui de l’entreprise : « Un lieu à part, surprenant, avec de grands espaces. En arrivant, les participants, qui ne savent pas à quoi s’attendre, seront vraiment décontenancés. Ça fait partie de l’expérience. Quand viendra la fin de la journée, ils auront le sentiment d’avoir vécu une véritable aventure. »



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.