[Dossier] Des légumes mais pas d’oseille

©Kevin Figuier

Au cœur du quartier de la Faourette, des jardins familiaux rendent possible et accessible l’autonomie alimentaire. Sur un hectare de terrain, une petite soixantaine de potagers permet à des jardiniers de 30 à 86 ans de faire pousser fruits et légumes pour leur consommation personnelle.   Par Marine Mugnier «  C’est moi qui l’ai fait ! » Manuel, casquette délavée sur la tête, sourit jusqu’aux yeux à l’entrée de son potager. Il vient tous les matins prendre soin des légumes de sa […]

Article premium

Ceci est un contenu premium.
Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l'info toulousaine autrement… en papier ou en numérique, à vous de choisir.
S'abonner
à partir de 1€ la semaine
Ce contenu est disponible à l'achat. S'il vous plaît utilisez le bouton "Buy Now" ci-dessous pour acheter le contenu.
cet article pour 0.29€
déjà abonné?
Se connecter


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.