Rentrée : Martin Malvy présente ses priorités et investissements

Conf Malvy rentrée

La région fait elle aussi sa rentrée. Martin Malvy a présenté ce lundi ses différents projets pour l’année scolaire à venir et fait le bilan chiffré des années passées. La région Midi-Pyrénées a la responsabilité de 117 191 lycéens, 17 400 apprentis et 43 % de son budget total sont dédiés à l’éducation et à la formation, soit 454 millions d’euros pour l’année 2015.

Par Valentin Dohin

 

Aujourd’hui, Midi-Pyrénées compte 140 lycées publics et 95 lycées privés sous contrat. Pour la construction, la rénovation et l’agrandissement des lycées, la somme allouée par le Conseil régional entre 2001 et 2019 est de 2 milliards d’euros, soit 16 millions d’euros par an sur cette même période. La région prévoit la construction de 5 nouveaux lycées d’ici 2020. Il y a trois lycées dont la construction est déjà actée : Le lycée polyvalent de Villefranche-de-Lauragais qui ouvrira ses portes à la rentrée 2016, le lycée général et technologique de Pibrac à la rentrée 2017 et le lycée général et technologique de Montech dans le Tarn à la rentrée 2018. S’ajouteront deux lycées dans le nord-ouest et le sud-est toulousain « où la pression démographique est de plus en plus forte chaque année », explique Martin Malvy.

Aides aux lycéens

D’autres part, Martin Malvy à fait la liste des dépenses de la région en matière d’aides aux lycéens qui représente un investissement de 124 millions d’euros pour la collectivité. Il y a d’abord une aide attribuée aux familles pour l’achat de manuels et livres scolaires. Elle varie de 40 à 130 euros, en fonction du quotient familial. Il y a aussi la mise en place d’une « bourse régionale de premier équipement » permise aux lycéens des filières professionnelles et technologiques. Cette aide de 50 à 500 euros permet l’achat d’équipements spécifiques à ces disciplines. Le montant de l’aide varie selon les formations. Il y aura également une aide au sport de 10 à 50 euros (toujours selon le quotient familial), pour l’achat d’une licence sportive dans des clubs partenaires.

Numérique

Le numérique est aussi à l’honneur. Plus d’excuse pour ne pas avoir fait ses devoirs. Les lycéens ont à leur disposition l’Environnement numérique du travail (ENT), « un véritable cartable électronique », selon Martin Malvy. L’ENT est un portail services en ligne offrant un point d’accès unique où l’enseignant, l’élève et les parents peuvent trouver divers outils éducatifs comme un cahier de texte, des notes et des bulletins scolaires, différents outils de communication et d’enseignement… Selon la région, la plateforme compte 3 millions de connexions par mois. L’ENT représente un investissement annuel de 800 000 euros pour le conseil régional. Par ailleurs la région apporte une aide aux familles pour l’achat d’un ordinateur, ramenant le prix d’acquisition de 25 à 400 euros pour l’élève.

« Ces investissements devront être sans cesse renouvelés, on ne sortira pas des difficultés économiques sans une formation de qualité, qui doit être adaptée avec son temps ». Une manière pour Martin Malvy d’appeler ses successeurs à poursuivre sur la voie qu’il a tracée.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.