Départementales / « Innovation » : le mot d’ordre d’une gauche qui prêche la solidarité

DSC_0269

La majorité PS-PRG a programmé quatre conférences de presse, afin d’évoquer les points cruciaux de son programme, jusqu’aux élections départementales. A l’ordre du jour : « Innover pour un Département qui réponde aux enjeux du 21ème siècle ».

Par Simon Pialat

La réforme territoriale aura causé beaucoup de remue-ménage dans les rangs politiques. La gauche départementale, elle, salue un mode de scrutin innovant, duquel doit découler « un nouveau pacte démocratique » incluant la responsabilisation des élus et la mise en place de conseils cantonaux. La majorité départementale PS-PRG évoque deux siècles d’attente pour une réforme aussi importante et se félicite de l’application de la parité, partout en France. « Aujourd’hui, ce mode de scrutin allie parité et démocratie : on aura des hommes et des femmes élus pour assurer l’accès au droit » assure Jean-Michel Fabre, conseiller général sortant.

Trois défis majeurs

Désormais, le prochain cap à franchir serait celui de l’égalité des territoires, partagés entre zones urbaines et rurales en Haute-Garonne ; problématique ancrée dans le triple défi socio-économique et environnemental. Pour répondre à l’équilibre de ce dernier, la majorité sortante mise sur les actions sociales et sociétales déjà effectuées, et sur la création d’infrastructures et de services qui ont dynamisé le département. Aujourd’hui, « innover » est le mot d’ordre d’une gauche qui mêle étroitement le développement technologique à la solidarité. Celle-ci souhaite amener le haut-débit dans l’ensemble du département et développer la télémédecine, le télétravail et, par le biais du numérique, accompagner davantage les personnes les plus vulnérables.

Agriculture, écologie et économies d’énergies

Par ailleurs, c’est tout un travail en lien avec l’agriculture et l’écologie que souhaite mener la gauche. D’ailleurs, « l’innovation peut être et doit être au service de l’agriculture » insiste Jean-Michel Fabre. Si elle entend soutenir le développement d’une agriculture saine, la majorité PS-PRG veut démarcher par la même occasion les producteurs locaux pour mettre en place une plateforme de restauration collective, des crèches jusqu’aux maisons de retraite. La relance du pouvoir d’achat par le biais des économies d’énergie constitue elle aussi un point crucial. Il s’agit d’appuyer les citoyens qui vont contribuer à la transition énergétique et permettre au Plan Climat Energie d’être décliné dans le plus grand nombre de foyers. Sur le plan environnemental, la priorité est donnée à certains grands chantiers, tels que la bataille de l’eau, de son stockage jusqu’à sa distribution, tout en gardant l’œil sur la gestion et la limitation des déchets.

Transports en commun : aménager le nord toulousain

Sur la question des transports, il y aurait encore matière à faire pour ce qui est des pistes cyclables. Concernant les transports en communs, il est question de l’aménagement nord-toulousain avec le soutien aux nouvelles lignes de train.



UN COMMENTAIRE SUR Départementales / « Innovation » : le mot d’ordre d’une gauche qui prêche la solidarité

  1. Renaud dit :

    Au pouvoir dans le département depuis plus de 30 ans et ça parle d’innovation !!! Pourquoi ferait-il dans les années à venir ce qu’ils n’ont pas fait lors du dernier mandat (écologie, haut-débit, …) et qu’ils ne font pas plus nationalement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.