dimanche 24 octobre 2021

Contact

GersActualités du GersCovid-19 : dans le Gers, près de 2500 personnes ont réalisé un...

Covid-19 : dans le Gers, près de 2500 personnes ont réalisé un rappel de vaccin

La campagne de vaccination contre la Covid-19 se poursuit, avec la troisième dose de rappel, recommandée pour les personnes les plus âgées et les plus fragiles vaccinées depuis plus de 6 mois. Elle a déjà été injectée à près de 2500 personnes dans le département du Gers.

vaccin covid-19 Occitanie
La campagne de vaccination contre la Covid-19 se poursuit dans le Gers, avec une troisième dose de rappel déjà injectée à près de 2500 personnes ©Pixabay

Pour les personnes les plus âgées et les plus fragiles vaccinées contre la Covid-19 depuis plus de 6 mois, il est nécessaire de faire un rappel. Cela permet de maintenir un taux d’anticorps suffisant, en particulier pour lutter contre le variant delta. « Dans le Gers, 2 310 personnes ont, au 21 septembre, déjà réalisé ce rappel vaccinal », indique la préfecture du département. Concrètement, ce dernier est préconisé uniquement pour certaines catégories de la population : les personnes âgées de plus de 65 ans et celles présentant des pathologies particulières, notamment les personnes immunodéprimées.

Comment se déroule la campagne de rappel

Depuis le mois de septembre, dans les maisons de retraite et les Ehpad, la vaccination est assurée au sein des établissements, après recueil du consentement des patients. Pour les autres publics, la prise de rendez-vous s’effectue de la même manière que pour les premières et deuxièmes doses : soit chez son médecin traitant, en pharmacie ou auprès de tout autre professionnel de santé qualifié pour vacciner contre la Covid-19. Soit encore dans un centre de vaccination ou via les sites de prise de rendez-vous médicaux comme Doctolib ou sante.fr. La dose de rappel est administrée avec un vaccin à ARN messager, comme celui de Pfizer/BioNTech ou de Moderna. Elle concerne également les personnes ayant reçu le vaccin à dose unique Janssen (dans ce cas, le délai entre les injections est de 4 semaines) ou le vaccin Astrazeneca.

Source : communiqué de presse

Philippe Salvador
Philippe Salvador a été reporter radio pendant quinze ans, à Toulouse et à Paris, pour Sud Radio, Radio France, RTL, RMC et BFM Business. Après avoir été correspondant de BFMTV à Marseille, il est revenu à Toulouse pour cofonder le magazine Boudu.
 

spot_img

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img