lundi 2 août 2021

Contact

AudeActualités de l'AudeVaccination : le maire Quillan désavoué par l'ARS et la préfecture

Vaccination : le maire Quillan désavoué par l’ARS et la préfecture

La commune de Quillan dans l’Aude a annoncé mercredi soir sur sa page Facebook l’ouverture de la vaccination pour tous. Mais la publication a été supprimée par la suite, et “démentie” par le préfet de l’Aude et l’ARS.

Publication facebook de la ville de Quillan sur l'ouverture de la vaccination pour tous. © : ISJT
Publication Facebook de la ville de Quillan sur l’ouverture de la vaccination pour tous. © : ISJT

« L’ARS Occitanie et la Préfecture de l’Aude apportent un démenti formel à l’annonce d’une suppression des critères de priorisation pour la vaccination au centre de Quillan ». C’est par ses mots que l’ouverture de la vaccination pour tous de la commune de Quillan a été stoppée.

Située dans l’Aude, Quillan possède un peu plus de 3 000 habitants et un unique centre de vaccination. Dans lequel le maire aurait aimé enclencher une vaccination à plus grande vitesse. Le but ? Permettre une dose à l’ensemble des habitants de la commune. En effet, la majorité des créneaux disponibles à Quillan serait pris par des personnes venant de Montpellier ou Perpignan. Mais la décision n’est pas passée.

Dès jeudi, la publication a été supprimée sur le site et le Facebook de la mairie. Et ce n’est que le soir que les informations ont été divulguées. La préfecture de l’Aude et l’ARS ont publié un communiqué pour démentir formellement cette annonce. Expliquant que le fonctionnement du centre ne dépendait pas de la mairie mais du centre hospitalier de Limoux, ils ont tenu à rappeler la liste des personnes éligibles. 

Des vaccinations pour tous qui se généralisent

Pierre Castel, le maire de Quillan, n’est pas le seul maire français a avoir prit une telle mesure. La ville de Bastia, en Corse, et celle de Mandelieu-La Napoule, dans le Rhône, ont aussi annoncé cette ouverture vaccinale pour tous. Pour l’instant, aucun démenti ou suppression n’y a été observé. 

Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse
Cet article a été écrit par des élèves de l'Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse dans le cadre d'un partenariat avec le Journal Toulousain.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img