Les urgences c’est pas automatique, appelez votre médecin généraliste !

En cas de symptômes liés au coronavirus, l’Agence régionale de santé Occitanie (ARS) rappelle l’importance d’appeler son médecin généraliste plutôt que de se rendre aux urgences, afin de ménager notre système de santé.

"Les urgences c'est pas automatique, appelez votre médecin généraliste", recommande l'ARS Occitanie ©Pikwizard
“Les urgences c’est pas automatique, appelez votre médecin généraliste”, recommande l’ARS Occitanie ©Pikwizard

Parce que « nous devons tous ensemble adopter les bons réflexes pour ménager notre système de santé », l’ARS diffuse un message au grand public sur l’importance d’appeler son médecin généraliste plutôt que de se rendre aux urgences, en cas de symptômes liés au coronavirus. Lorsque ces derniers sont légers (troubles digestifs, douleurs articulaires, courbatures, maux de tête, fatigue, fièvre supérieure à 38 °C). Mais aussi en cas d’impossibilité ou d’urgence ressentie : « ne vous déplacez pas dans une structure des urgences où vous risqueriez d’attendre longtemps ». L’organisme indique que dans pareils cas, il faut appeler le SAMU Centre-15, qui oriente vers la structure de soins adaptée à l’évaluation de l’état de santé du malade.

Faire baisser la tension

L’été et l’hiver, les services d’urgences de la région Occitanie subissent des périodes de fortes activités, liées à la conjonction de plusieurs facteurs de tension de notre système de santé, notamment les épidémies saisonnières, la pression touristique, l’afflux de travailleurs saisonniers ainsi que la prise de congés des professionnels de santé. « Cette année, la tension est d’autant plus grande que l’épidémie de COVID-19 est venue éprouver plus encore l’ensemble des acteurs du système de santé », ajoute l’ARS.

Les chiffres du système de santé en Occitanie

66 établissements de santé publics et privés ont accueilli et pris en charge plus de 1,8 million de patients en 2019 en Occitanie. Environ 10 000 malades de la COVID-19 ont été pris en charge dans le système hospitalier durant la première vague épidémique. Dans le même temps, les urgentistes doivent faire face à un accroissement constant d’activité (+16,1 %) depuis 5 ans, essentiellement lié à une augmentation des demandes de soins non programmés. La région Occitanie compte 9 837 médecins généralistes, qui accueillent les patients en journée dans leurs cabinets médicaux, en maisons de santé pluriprofessionnelles, en centres de santé et en centres de soins non programmés.

Source : communiqué de presse

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.