vendredi 30 octobre 2020
Les brèves du JT Un site Internet pour mettre en relation producteurs et clients locaux

Un site Internet pour mettre en relation producteurs et clients locaux

Destiné à être un facilitateur de contacts entre producteurs, commerçants, artisans des métiers de bouche et les clients, le site Internet producteursdici.fr a vocation à proposer une offre de produits locaux, à l’échelle du territoire. Épicurien et défenseur d’une consommation responsable, le Toulousain Xavier Tezza a mis au point une marketplace avec un système de géolocalisation qui permet d’être mis en relation avec les producteurs locaux, où que l’on soit en France. Proposé gratuitement aux producteurs, producteursdici.fr est destiné à soutenir les artisans locaux dans un contexte de crise sanitaire, et permettre à chacun de profiter de produits frais, locaux, en circuit ultra-court.

© Damien Kuhn

A la tête de sa propre agence de communication, Xavier Tezza a toujours eu l’ambition d’allier ses compétences et sa philosophie de vie. L’idée d’un site Internet, type marketplace, pour faire découvrir à de potentiels clients, les producteurs locaux était présente depuis longtemps : “C’était un concept que j’avais imaginé avec des amis brasseurs au départ, mais que je n’ai jamais concrétisé faute de temps”, avoue-t-il. Avec le confinement, et le ralentissement de l’activité qui a suivi, Xavier Tezza n’hésite pas à se lancer. En moins d’un mois, il crée le support et contacte par mailing des producteurs locaux de toute la France. Les premiers retours positifs ne se font pas attendre.

Un collectif de bénévoles pour créer une marketplace gratuite

Grâce à ses contacts dans l’univers du web et de la communication, Xavier Tezza a rallié une dizaine de bénévoles à son projet. L’objectif est de créer une plateforme web où les producteurs peuvent ouvrir eux-mêmes leur “boutique”, de manière simple et intuitive, pour répertorier leurs produits. La mise en ligne est totalement gratuite, pas de commission sur les ventes ni d’abonnement à régler. La marketplace produducteursdici.fr a pour vocation de soutenir les producteurs locaux, les commerces et les artisans des métiers de bouche en leur permettant de se rapprocher de leurs clients.
A ce jour, plus de 130 producteurs locaux se sont déjà inscrits et près de 40 boutiques sont déjà actives, dans toute la France (Bretagne, Champagne, Var, Occitanie…).

Un fonctionnement simplifié pour des achats en direct

Afin d’assurer les circuits courts, un système de géolocalisation est actif dès que l’on se connecte. Les clients sont automatiquement redirigés vers les “boutiques” qui vendent en direct (retrait à la ferme ou en magasin) ou qui livrent dans leur périmètre, en fonction de leur code postal. Certains produits comme le vin, les conserves artisanales, la bière… peuvent être proposées en livraisons partout en France.
Pour aller jusqu’au bout de la démarche et limiter les frais de la plateforme, le règlement et la livraison sont directement gérés par les vendeurs. Le site ne permet donc pas de vente en ligne, toutes les transactions sont gérées en direct, sans aucune commission pour le producteur ni pour le client.
“L’objectif n’est pas de créer un circuit de distribution parallèle de ce qui existe aujourd’hui, mais de donner un coup de pouce aux producteurs qui n’arrivent plus à vendre leur marchandise. Je ne souhaite pas en faire un business, seulement contribuer à la sauvegarde d’une production et d’une consommation responsable, proche de nous et de nos valeurs”, précise Xavier Tezza.

Source: communiqué Producteurs d’ici

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport