mercredi 14 avril 2021

Contact

Les brèves du JT L'école d'ingénieurs de Purpan crée le statut "étudiant soutien d'entreprise"

L’école d’ingénieurs de Purpan crée le statut “étudiant soutien d’entreprise”

L’École d’Ingénieurs de Purpan à Toulouse crée le statut étudiant « soutien d’entreprise » destiné à valoriser et encourager la mobilisation de ses élèves auprès du monde professionnel. 

CC Edouard rsgl-Wikipedia

L’épidémie actuelle de COVID-19 bouleverse le fonctionnement de toutes les entreprises. Quand le télétravail n’est pas possible, certaines ont dû suspendre leur activité. D’autres continuent mais peuvent rencontrer des défauts de main d’œuvre : le personnel salarié peut en effet être amené à faire valoir son droit de retrait face à la situation sanitaire, être lui-même infecté, ou se trouver dans l’impossibilité de se rendre sur son lieu de travail pour des questions d’organisation familiale ou de garde d’enfants.
Les exploitations agricoles ne font pas exception. Cependant, les obligations de confinement ne peuvent absolument pas y être appliquées : les cultures comme les animaux ne peuvent se passer de l’intervention des exploitants agricoles.
Ce constat, l’École d’Ingénieurs de Purpan en est particulièrement consciente. Déjà, parce
qu’elle dispose de sa propre exploitation agricole et y affronte à son échelle les contraintes
qu’impose la nécessaire poursuite d’activité avec un personnel engagé (ce dernier n’a d’ailleurs pas hésité à faire don au Service Départemental d’Incendie et de Secours des 250 combinaisons et des 10 blouses de protection dont il disposait). Ensuite, parce qu’elle sait compter dans ses rangs des étudiants qui prêtent actuellement main forte à un ou plusieurs de leurs parents. “Ces derniers sont censés suivre des cours et réaliser les devoirs divers que leur transmettent leurs enseignants dans le cadre de notre dispositif de continuité pédagogique”, constate Éric Latgé, directeur général de l’école. “Nos échanges avec quelques-uns d’entre eux ont confirmé leur mobilisation auprès de leurs proches. Celle-ci, qui peut interférer sur le temps disponible pour leurs études, se devait d’être prise en considération dans notre accompagnement pédagogique”, poursuit-il.

Un nouveau statut pour encourager un état d’esprit solidaire

Afin que leur engagement soit encadré, les équipes de l’école ont pris la décision de proposer, à leurs étudiants, d’adopter un nouveau statut intitulé « soutien d’entreprise » pour la fin de l’année scolaire 2019/2020. Il permet de donner un cadre plus formel à une implication qui est la preuve d’un esprit solidaire que l’École souhaite encourager.
“Nous avons construit ce dispositif pour structurer leur action et rappeler toutes les protections légales actuelles”, détaille Didier Kleiber, directeur de l’enseignement. “Nous avons par ailleurs décidé d’attribuer aux élèves qui s’inscrivent dans ce nouveau dispositif, un maximum de six crédits ECTS qui pourront venir en compensation de deux unités d’enseignement (UE). Cette logique de double apprentissage – savoir-être et savoir-faire – a toujours été valorisé dans nos cursus, notamment par le biais de ce qu’on appelle la formation humaine. Le contexte dramatique actuel nous impose juste de l’appréhender sous un angle inévitablement différent”, précise-t-il. “C’est une manière d’encourager le soutien à une filière à laquelle nous appartenons et à laquelle nous sommes particulièrement attachés”, complète Éric Latgé.

Un nouveau statut ouvert à tous les étudiants et envers toutes les entreprises des secteurs considérés comme essentiels

Mais ce statut n’est en aucune manière réservé au monde agricole. Il est accessible à tous les étudiants de Purpan qui doivent ou souhaitent s’engager auprès d’une entreprise familiale quel que soit son secteur d’activité, du moment que la poursuite d’activité répond aux consignes édictées par l’État. Ils peuvent intervenir sous ce statut dans n’importe quel type de structure, en continuant à y bénéficier des recommandations sanitaires que l’école leur relaie depuis plusieurs semaines.

Un nouveau statut soumis à conditions

L’étudiant en situation de devoir aider l’entreprise familiale, agricole ou non agricole, et qui
pense que cela peut pénaliser son parcours de formation doit remettre à l’École une demande sur la base d’un dossier succinct comprenant :
– un descriptif des missions et tâches confiées et le calendrier de leur réalisation ;
– un engagement sur l’honneur à, d’une part, soutenir l’entreprise familiale et, d’autre
part, respecter le programme de formation qui aura été construit avec le responsable de
l’année d’étude que suit l’étudiant-ingénieur.
Cet engagement sera cosigné par l’étudiant et par l’entreprise, cette dernière s’engageant à mettre l’étudiant dans les conditions de sécurité et de protection inhérentes à tout salarié de l’entreprise et à veiller au respect de règles de protection face à la pandémie de COVID-19. Les demandes seront analysées, au sein de l’école, par un conseil pédagogique, en session immédiate, qui statuera sur l’obtention du statut de soutien d’activité d’entreprise et envisagera les unités d’enseignement qui pourront être compensées.

Source: Communiqué de l’Ecole d’ingénieurs de Purpan

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

Articles en rapport

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Gers : liste des 16 centres de vaccination Covid-19

16 lieux de vaccination contre la Covid-19 sont actuellement ouverts dans le département du Gers. Centre de vaccination - Salle polyvalente du Mouzon Rue du Général...

Guide pratique : comment réduire ses factures… et son impact environnemental

Tout grand changement débute par des petits gestes, non ? À vous qui souhaitez réduire votre impact environnemental sans, pour autant, bouleverser vos habitudes...

Vaccination contre la Covid : l’accélération se confirme dans le Gers

Plus de 50 000 injections ont été réalisées au total dans le département du Gers, suivant une accélération de la politique de vaccination. En date...

Tous les mercredis, Experimentalbody « amène la danse et le mouvement dans la rue »

L'association Experimentalbody propose, chaque mercredi, un labo de danse d'impro dans les rues de Toulouse. Imaginez un lieu d'expériences où la danse permettrait de se...

Personnes vulnérables : toutes les dates et lieux de passage du “Vaccibus” en Haute-Garonne

COVID-19 - Le service départemental d’incendie et de secours 31 (SDIS 31) a mis en place un dispositif de vaccination mobile intitulé "Vaccibus" pour...

Covid-19 : De retour d’un déplacement à Toulouse, Jean-Michel Blanquer est cas contact

COVID-19 - Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer est cas contact. Il annonce sur Twitter qu’il devra s’isoler durant les prochains jours puisque...

En Ariège, le pic de contaminations à la Covid-19 est en baisse

SANTÉ - En date du 8 avril 2021, le nombre de cas positifs à la Covid-19 en Ariège ont diminué par rapport à la...

Tarn : la liste des 11 centres de vaccination Covid-19

Le département du Tarn compte 11 centres de vaccination tous public contre la covid-19. Toutes les injections de vaccins se font sur rendez-vous. Albi...

Laurence Arribagé réélue présidente des Républicains 31

Le 12 avril 2021, Laurence Arribagé a été réélue présidente de la fédération des Républicains (LR) de Haute-Garonne. C'est avec 79,6 % des suffrages que...

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

Les plus lus

Au CHU de Toulouse, des essais prometteurs pour les victimes d’infarctus

Reconfinement : la colère des personnels hospitaliers du CHU de Toulouse

Pour le syndicat CGT représentant les personnels hospitaliers du CHU de Toulouse, le reconfinement n'est qu'une mesure restrictive de plus destinée à pallier les...
Economie Occitanie

Airbus et l’aéronautique en danger : scénario catastrophe pour Toulouse ?

Toulouse pourrait-elle connaître dans les années à venir le même sort que la ville de Detroit aux États-Unis, dévastée par l'effondrement de l'industrie automobile ?...
Bourg d'Oueil

Sorties en Haute-Garonne [1/6] : villages tranquilles et vallées secrètes

A l'heure où le déconfinement s'opère jour après jour en France, le département de la Haute-Garonne a une belle carte à jouer pour relancer...
station ski Superbagnères

Deux jours de ski gratuit dans les stations du Mourtis et de Luchon-Superbagnères !

Une semaine avant leur ouverture officielle, les stations de Luchon-Superbagnères et Le Mourtis offrent deux journées d’accès gratuit à leur domaine skiable, les vendredis 13...

Le plus bel arbre de France est à Sorèze, à 60 kilomètres de Toulouse

Ce mercredi 19 août, le hêtre de Saint-Jammes, à Sorèze, recevra le prix de l’arbre remarquable de l’année 2019, qui récompense le plus beau...

Urbex : 4 lieux improbables à l’abandon à Toulouse

Hôtel, maison de retraite, châteaux, restaurant universitaire, ces bâtiments se sont retrouvés abandonnés du jour au lendemain. Des lieux d'urbex figés dans le temps,...

Covid-19. Le variant breton fatal aux frelons asiatiques

Des chercheurs du Centre de recherche et d'analyses sur la cognition et la réflexologie animale de Toulouse ont observé des effondrements d’essaims de frelons...
Château_de_Montségur

4 idées d’escapades en Ariège pour ce week-end

Il y a tout ce qu'il faut dans la région pour voyager, ne serait-ce qu'une journée. Pour ce week-end du 20 et 21 juin,...