lundi 21 juin 2021

Contact

Les brèves du JTL’archevêque de Toulouse contre le droit au blasphème ?

L’archevêque de Toulouse contre le droit au blasphème ?

Le droit au blasphème, serait-il remis en question ? Cela pose en tout cas problème à certains croyants. 

ciase-eglise_st_gerons CC by Gwir
CC by Gwir

Ce sont des propos qui n’ont pas manqué de faire réagir. Vendredi matin, l’archevêque de Toulouse Robert Le Gall était invité dans le studio de France Bleu Occitanie. Celui-ci s’est exprimé sur le climat ambiant en ce moment en France concernant les religions. L’homme de foi a remis en question le droit au blasphème. « On ne peut pas se permettre de se moquer des religions » a t-il confié sur l’antenne de la radio. “Il faudrait apaiser tout cela, parce que ces caricatures sont contre les musulmans, mais aussi contre la foi chrétienne. »

Ces propos n’ont visiblement pas plus à tout le monde, notamment à Carole Delga. Pour la présidente de la région Occitanie, il est impossible de renoncer au droit au blasphème. « La laïcité, la liberté d’expression et le droit de critiquer toute institution religieuse sont indissociables de notre pacte démocratique et républicain. Ce n’est pas négociable ! » A t-elle publié sur twitter.

Même indignation du côté de Jean-Luc Mélanchon « les digues sautent. Un évêque excuse les crimes. Robert Le Gall, archevêque de Toulouse, la liberté de blasphémer les religions, est en cause ! »

Pour rappel, en France, le délit de blasphème a été aboli en 1881. 

 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img