Lancement de la nouvelle cité administrative à Toulouse

Étienne Guyot, préfet de la Région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne, a réuni lundi 9 septembre 2019 les chefs de services et les représentants des personnels concernés afin de leur présenter le calendrier et la méthode de définition et de réalisation du projet de la nouvelle cité administrative de Toulouse.

Cité_administrative_de_Toulouse©Jean-Louis Venet
L’actuelle cité administrative©Jean-Louis Venet

La cité administrative de Toulouse est le site majeur et emblématique de l’implantation des services régionaux et départementaux de l’État en région Occitanie : elle occupe près de 30 000 m2 de surface de bureaux et abrite 1 500 postes de travail.

Du fait de l’ancienneté de sa construction, en dépit des travaux d’entretien et de sécurisation menés au cours des années précédentes, elle ne répond plus aux besoins d’une administration moderne, davantage tournée vers l’usager, améliorant les conditions de travail de ses agents et répondant aux nécessités d’accroître la performance énergétique des bâtiments.

Livraison en 2023 sur le site Lemaresquier à Jolimont

À l’issue de l’élaboration de plusieurs scénarios, sur proposition du préfet de la Haute – Garonne, Gérald Darmanin, ministre de l’action et des comptes publics a validé le 25 juillet 2019 le projet de construction d’une nouvelle cité administrative sur le site Lemaresquier (Jolimont) répondant aux exigences sociales, économiques et énergétiques. Le 31 juillet dernier, la Direction de l’Immobilier de l’État a notifié la décision de labellisation de l’opération, qui formalise les principales caractéristiques du projet, fixe les objectifs de performance et confie au préfet de département la maîtrise d’ouvrage de l’opération.

Ces décisions favorables permettent l’engagement d’une nouvelle étape : la définition précise du projet de nouvelle cité administrative. Tous les aspects du projet seront pris en compte : accueil des usagers, conditions de travail des collaborateurs du service public, modularité de l’immeuble pour tenir compte de la réorganisation en cours de l’administration territoriale de l’État, impacts sur l’emploi et l’économie locale, conditions d’accès et de déplacements, impacts dans la ville. Le projet sera mené en étroite collaboration avec les chefs de service, les agents et leurs représentants qui seront associés et informés aux différentes étapes de sa réalisation. La nouvelle cité administrative de Toulouse devra être achevée pour la fin décembre
2023.

(Source : communiqué de presse)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.