samedi 28 novembre 2020
Les brèves du JT L’État engage 1 million d’euros pour soutenir les festivals en Occitanie

L’État engage 1 million d’euros pour soutenir les festivals en Occitanie

Lors des États généraux des festivals, qui se sont tenus les 2 et 3 octobre, la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot-Narquin, a réaffirmé l’engagement de l’État pour soutenir les festivals. Notamment par le biais d’un fonds d’urgence qui profitera à la région Occitanie à hauteur de 1,2 million d’euros.

Foule pendant un festival
L’État engage 1 million d’euros pour venir en aide aux festivals en Occitanie DR

Annulation, limitation de jauge, report de dates… Les organisateurs de festivals font face, depuis le début de l’épidémie, à une situation qui met grandement en péril leur activité. Lors des États généraux des festivals, qui se sont tenus les 2 et 3 octobre à Avignon, Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, a réaffirmé la détermination de l’État à soutenir ce secteur en difficulté.

« Souvent première manifestation culturelle sur un territoire, les festivals sont un gage d’attractivité tant pour les touristes que pour les habitants, en premier lieu ceux qui sont éloignés des grands équipements. Ancrés fortement dans les territoires, ils procurent des retombées économiques importantes pour l’hôtellerie et la restauration », rappellent les services de l’État.

Notamment par la création d’un fonds d’urgence de 10 millions d’euros consacrés par le ministère de la Culture voué à soutenir ces évènements, qu’ils aient été annulés, reportés, réduits ou adaptés à des formats numériques. Une mesure qui vient compléter les dispositifs déjà existants : chômage partiel, exonération de charges, fonds de solidarité et fonds d’urgence du Centre national de la Musique.

1,2 million d’euros attribués à l’Occitanie

Sur l’ensemble de cette enveloppe, 1,2 million a été attribué à l’Occitanie. Un coup de pouce financier qui a permis à la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) Occitanie de venir en aide de manière exceptionnelle à 56 festivals mis en péril durant la crise sanitaire, dont 26 dédiés à la musique et 14 au cinéma. « L’Occitanie est pour tous une terre de festivals : avec plus de 2000 événements pouvant répondre à cette appellation. Près de 400 d’entre eux jouissent même d’une très forte notoriété », rappelle Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie.

5 millions d’euros, au niveau national, en 2021

Ainsi, de grands festivals comme Circa à Auch, mais aussi des évènements au budget plus modeste comme les festivals des arts de la rue à Ramonville ou à Mende, ont pu être maintenus. D’autres, annulés, comme le Mima, festival de marionnettes à Mirepoix, ou le festival de Carcassonne, sont soulagés d’une partie des frais engagés par avance. Par ailleurs, un fonds spécial de 5 millions d’euros au niveau national a été programmé pour accompagner les organisateurs d’évènements au moment de la reprise, en 2021.

(Source : communiqué de presse)

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport