lundi 26 octobre 2020
Les brèves du JT Emma Arrebot Natou, élue Miss Toulouse, Reine de la violette

Emma Arrebot Natou, élue Miss Toulouse, Reine de la violette

Ce dimanche 16 août avait lieu l’élection de Miss Toulouse 2020. Et c’est Emma Arrebot-Natou, une jeune Tournefeuillaise de 19 ans, qui a été sacrée Reine de la violette. Elle participera ainsi au concours de Miss Midi-Pyrénées.

Emma Arrebot-Natou ©MissToulouse2020

Sur fond de coronavirus, l’élection de Miss Toulouse a été quelque peu perturbée, mais a bien eu lieu. C’était hier, dimanche 16 août, Chez Ernest, le bistrot du Golf, au Nord de la Ville rose, que se sont présentées 16 jeunes femmes. Toutes concourraient pour le concours Miss Toulouse, Reine de la violette 2020, organisé par l’association La Violette dans son terroir.

Les participantes ont défilé devant un public restreint et masqué, mesures sanitaires oblige. Une centaine de spectateurs s’est donc réunie, au lieu de 600 personnes d’ordinaire, pour départager les candidates. Et c’est finalement Emma Arrebot-Natou qui a passé l’écharpe tant convoitée, après avoir séduit le jury et le public, qui a pu voter par SMS pour la première fois de l’histoire du concours toulousain.

Miss Toulouse accède au concours de Miss Midi-Pyrénées

A 19 ans, Emma Arrebot-Natou, est donc sacrée Miss Toulouse 2020, Reine de la violette. Une couronne qu’elle a déjà briguée puisqu’elle était arrivée première Dauphine l’année dernière. Originaire de Tournefeuille, le jeune femme prépare un BTS de commerce à l’Esarc Toulouse. Elle succède à Alisée Valès, Miss Toulouse 2019. Quant à Camille Abdallah, étudiante en biologie de 21 ans, et Chloé Guinoiseau, en BTS management commercial opérationnel, elles ont été respectivement élues première et deuxième Dauphine.

Toutes les trois décrochent ainsi le sésame pour participer à l’élection de Miss Midi-Pyrénées 2020, qui aura lieu le 11 septembre prochain à Mazamet dans le Tarn. Un concours qui pourrait leur permettre d’atteindre ensuite l’élection de Miss France 2021, qui se tiendra le 12 décembre 2020.

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport