jeudi 22 octobre 2020
Les brèves du JT Épidémie : les urgences n'accueillent plus les patients sans signes de gravité

Épidémie : les urgences n’accueillent plus les patients sans signes de gravité

Pour faire face à l’épidémie de coronavirus, le CHU de Toulouse a pris la décision de ne plus accueillir aux urgences les patients ne présentant pas de signe de gravité. 

En cette période de situation épidémique et pour mobiliser tous les moyens nécessaires à la prise en charge des patients atteints par le coronavirus, le CHU de Toulouse, en relation avec les acteurs sanitaires du territoire et l’Agence régionale de santé, a pris la décision de ne plus accueillir les patients en ambulatoire sans signe de gravité (petite traumatologie par exemple : entorse…).

Il est donc demandé à ces patients, dont l’état de santé le permet, de se tourner vers leur médecin traitant ou vers toute autre structure habilitée à recevoir des urgences sur l’agglomération toulousaine.

Qui appeler en cas de suspicion de coronavirus ?

Les personnes présentant des signes évocateurs du coronavirus doivent impérativement éviter de se déplacer et contacter le Samu 31 (appeler le 15) qui évaluera la situation et les orientera vers la structure adaptée.

© CHU de Toulouse

Pour toute demande d’information générale concernant le Coronavirus, le CHU de Toulouse invite la population à joindre le numéro vert 0 800 130 000 pour ne pas encombrer le standard du SAMU 31.

(Source : communiqué de presse du CHU de Toulouse)


Retrouvez également ici les gestes barrières pour limiter les risques de contamination au coronavirus

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport