Cette année, 3 350 élèves occitans sont devenus écocitoyens

Ce sont 88 000 élèves et 3 350 classes qui, en 2018-2019, ont participé à la sixième édition du Défi, un projet pédagogique qui éveille les consciences des enfants au développement durable en général et sur l’importance de recycler les ampoules usagées en particulier.

Le Défi : Faire comprendre aux enfants l’importance de la préservation des ressources naturelles et du recyclage et leur donner les clés pour qu’ils puissent devenir des ambassadeurs du recyclage des lampes auprès de leurs proches.

Le Défi, créé à l’initiative de Récylum, a pour objectif d’impliquer enseignants, parents et enfants (du CP à la 6ème), dans un projet pédagogique responsable et solidaire, en partenariat avec l’ONG Électriciens sans frontières. Il est composé de 9 défis au choix qui abordent le recyclage des lampes usagées sous un angle différent, en amenant les enfants à découvrir et mieux comprendre cette problématique. C’est grâce à cette sensibilisation que ce geste deviendra un réflexe.

La septième édition est ouverte

Depuis le 3 juin, les enseignants de France (DROM-COM compris) peuvent inscrire ici leur classe au Défi pour la rentrée scolaire 2019.
Chaque classe ou groupe périscolaire inscrit recevra gratuitement, en septembre, un kit pédagogique pour les accompagner dans la réalisation des défis. Ce kit est clé-en-main et modulable : il est composé de plusieurs supports, pour l’enseignant ou l’animateur, pour l’élève et pour la classe.
Les enfants réalisent des défis en classe et les enseignants les valident sur leur espace personnel sur le site www.defirecylum.org, ce qui alimente un compteur de défis.

Des missions d’électrification dans des pays défavorisés

Avec plus de 6 000 défis validés pour l’année scolaire 2018-2019, ce sont 4 missions d’Électriciens sans frontières qui ont été menées dans le cadre du Défi 2018-2019 (Inde, Bénin, Bolivie et Sénégal). Pour la 7ème édition, les défis validés par les classes en France permettront de financer l’installation de l’électricité dans des écoles à Madagascar, au Laos et au Burkina Faso.

(Source : Communiqué de presse)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.