mardi 27 octobre 2020
Les brèves du JT 2 nouveaux sites classés Espaces naturels sensibles dans le département

2 nouveaux sites classés Espaces naturels sensibles dans le département

Le lac de Bordeneuve, à Frouzins et la ferme de Solamoure, dans le canton de Cazères, viennent d’être classés Espaces naturels sensibles. Considérés comme menacés, ces sites feront désormais l’objet de mesures de protection et de gestion.

Lac de Bordeneuve ©Patrick Pichard

Pour être classé Espace naturel sensible, un site doit réunir plusieurs caractéristiques : présenter un intérêt fort pour la biodiversité ou une fonction biologique, être fragile et/ou menacé et devant, de ce fait, être préservé, et être un lieu de découverte des richesses naturelles ouvert au public. Ce mardi 28 janvier, les élus départementaux ont ajouté deux nouvelles zones à la liste : le Lac de Bordeneuve à Frouzins et la ferme de Solamoure, sur la commune de Coueilles, dans le canton de Cazères.

La première s’étend sur 84 hectares. Après un inventaire naturaliste mené par un bureau d’étude, plus de 210 espèces végétales dont 10 espèces déterminantes et une seule espèce floristique protégée (Rosa galica), ainsi que 123 espèces animales ont été recensés. Parmi ces dernières, 65 bénéficient d’un statut de protection : 2 espèces d’invertébrés dont la Cordulie bronzée et l’Ocellé de la Canche ; 2 espèces de mammifères dont le Renard roux et l’Écureuil roux ; 2 espèces d’amphibiens dont le Crapaud calaminte et la Rainette méridionale ; 2 espèces de reptiles dont le Lézard des murailles et le Lézard vert occidental ; 6 espèces de chiroptères et 51 espèces d’oiseaux.

785 hectares classés ENS depuis 2017

Quant à la ferme de Solamoure, le Conservatoire d’espaces naturels de Midi-Pyrénées a recensé dans ce domaine agricole de 21 hectares, composé d’une ferme labellisée par la Fondation du Patrimoine, 215 espèces végétales dont 5 espèces déterminantes et 201 espèces animales dont 18 espèces à fort enjeu. On y trouve notamment des rhopalocères (papillons de jour), des amphibiens comme le triton marbré, des reptiles (Couleuvre à collier, Lézard vert occidental) et de nombreuses espèces d’oiseaux.

Le classement des Espaces Naturels Sensibles s’inscrit dans le Plan Environnement 2017-2020 du Département, qui représente un budget de 150 M€. Depuis 2017, 785 hectares auront été classés en ENS, dont la forêt départementale de Buzet-sur-Tarn pour 463 hectares et la zone naturelle du château de Laréole pour 13,52 hectares.

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport