vendredi 28 janvier 2022

Contact

spot_img
EconomieJean-Louis Chauzy : « Les services publics sont les garants de l’équilibre...

Jean-Louis Chauzy : « Les services publics sont les garants de l’équilibre et l’équité des territoires »

©DR

 

RATIONALISATION. Pour préserver les services publics en milieu rural et périurbain, Jean-Louis Chauzy, président du Conseil économique, social et environnemental de Midi-Pyrénées, demande un moratoire au gouvernement. Il en explique les motivations et précise ses arguments.

Jean-Louis Chauzy, à l’heure de la fusion des régions, vous rappelez la diversité du territoire et demandez à ce que les zones rurales ne soient pas oubliées. Comment garantir un équilibre territorial ?

Notre préoccupation de l’équilibre du territoire est ancienne, bien avant de savoir que nous aurions de nouvelles régions. Dans les années 1980 déjà, le débat évoquait la ville de Toulouse en tant que capitale d’un désert. Dès l’apparition de la politique des Pays (loi Voynet de juin 1999, voir carte des Pays en fin d’article), tous nos avis sur la politique territoriale de la Région, et d’autant plus lorsqu’elle a eu la compétence de préparer un schéma régional d’aménagement du territoire, contenaient un chapitre concernant les services publics. Ces derniers mois, j’ai été interpellé par des syndicalistes et par des maires ruraux qui demandaient un moratoire pour le maintien des services publics tout en m’informant de fermetures d’écoles dans le Lot, d’une fermeture de perception à Boussens… Dans la perspective de la fusion et de la loi Notre, un nouveau schéma à caractère normatif devra être élaboré. Si l’on veut éviter le décrochage entre l’urbain et les territoires infrarégionaux, il faut réclamer un moratoire et travailler dans la concertation avec l’État, dans chaque département, pour dessiner la carte des services publics en prenant en compte la carte des pôles territoriaux. Tout cela pour éviter les services sans public et les publics sans service. Une adaptation est nécessaire, mais pas au détriment d’un socle de services publics, garant de l’équilibre et l’équité des territoires. L’urbain n’a pas réponse à tout !

L’un de vos arguments évoque les gains en population des territoires ruraux…

Les gains démographiques font état de 30 000 habitants supplémentaires en Midi-Pyrénées : 15 000 s’installent dans l’agglomération de Toulouse et les autres dans les territoires ruraux. De même, 50% des emplois sont concentrés sur ces zones rurales comme en Aveyron où se trouve la Mecanic Vallée. Ainsi, pour rester attractif auprès des entreprises, attirer les habitants, il faut un service public. Ce n’est pas par opportunité politique que nous intervenons maintenant, car nous portons cette préoccupation dans notre histoire-même. Simplement, l’actualité de la fusion des Régions nous pousse à réaffirmer que les territoires ruraux ont un avenir, à condition d’un maintien du socle de services publics dont les habitants ont besoin.

Vous soulevez également la participation des services publics au développement économique des territoires, en quels termes ?

Notre ruralité est dynamique, y compris en montagne et attire donc entreprises et salariés. Ces territoires doivent pouvoir leur apporter des réponses en matière de services publics et ainsi les retenir. En matière d’éducation, de santé, de numérique… le nécessaire doit être accessible. De même, pour se maintenir, un artisan a besoin d’un bureau de Poste et de pouvoir satisfaire aux besoins de sa famille.

« Éviter les services sans public et les publics sans service »

Les suppressions des services publics sont donc un problème, leur qualité également ?

La qualité doit être préservée, car, en période de crise économique, les services publics permettent à la société de ne pas sombrer. Ils représentent le vivre ensemble de la République, et doivent être la garantie que toutes les catégories sociales se sentent écoutées et entendues. Les services publics sont au cœur du Pacte républicain en France. Leur qualité doit être travaillée. Par exemple, en ce qui concerne les écoles dans le rural profond, la mutualisation des bassins éducatifs, de même que la carte sanitaire de proximité, permet d’aboutir à un service de qualité par la mise en commun de leurs expertises et compétences.

La fusion des régions a été pensée pour réaliser des économies, comprenez-vous que la suppression de certains services publics aille également dans ce sens ?

Nous verrons dans 5 ans si cette fusion a réellement participé à faire des économies… Le pourquoi elle a été faite a déjà été perdu de vue ! Il faut construire une politique nouvelle et cela prendra le temps de la mandature. La France concentre 40% des élus de la Communauté européenne : c’est une anomalie qui a un coût exorbitant ! Mais les services publics eux, ne sont pas redondants. Le problème majeur est que plusieurs structures ont les mêmes compétences, ainsi l’expertise a lieu plusieurs fois. Il est certain que des mutualisations doivent avoir lieu et l’on ne demande pas qu’elles soient réalisées au niveau communal, mais au niveau des bassins de vie, d’emploi.

Vous demandez donc un moratoire pour rationaliser tout cela ?

Nous allons rencontrer le préfet de région pour demander une concertation et dès que la région sera dotée d’un(e) président(e), nous demanderons que l’élaboration du prochain schéma régional d’égalité des territoires comprenne un chapitre ‘’services publics’’ et que ces derniers soient organisés par territoire de projets et zones d’emploi (voir carte). De même, nous souhaitons que la charte du service public soit annexée aux projets de territoire avec lesquels la Région et l’État passeront un contrat pour acter l’organisation des services publics pour la durée du contrat.

Carte des Pays en Midi-Pyrénées Zones d’emploi de Midi-Pyrénées
Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

Articles en rapport

Pluie météo

Tarn-et-Garonne. Après les inondations, les travaux estimés à 288 000 euros

Le conseil départemental du Tarn-et-Garonne a établi une première estimation financière des travaux à effectuer...
Cali concert guitare

Concerts, films, spectacles : 4 idées de sorties à Toulouse ce week-end

Derniers jours du festival des Lanternes, chanson française, comédie grinçante ou encore projections de films...
vaccibus vaccination Haute-Garonne

Covid-19. Dernière tournée du Vaccibus en Haute-Garonne

Le Vaccibus, déployé dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Covid-19, entame sa...
barreau Toulouse magistrats justice

Toulouse. Un second site judiciaire est prévu pour 2040

Face aux délais déjà longs et à l’augmentation de la population, un second site judiciaire...
Haute-Garonne grève enseignants parents élèves classe école éducation

Covid-19. Dix écoles et un collège fermés dans l’académie de Toulouse

Onze établissements scolaires, soit dix écoles et un collège, sont fermés à cause de la...
Cats on Trees

Cats on Trees : le duo Toulousain fait son retour avec son nouvel album « Alie »

Le duo Toulousain Cats on Trees revient sur le devant de la scène avec la...
Métro Tisséo

Toulouse. Des déviations mises en place pour les travaux de la 3e ligne de métro

Des déviations sont mises en place pendant les travaux de construction de la troisième ligne...
signature microcredit municipal

Le Crédit Municipal et l’UDAF 31 ensemble pour le microcrédit

Le 11 janvier dernier, le crédit municipal de Toulouse et l’UDAF 31 ont signé une...
vignerons

Occitanie. Une étude sur l’exposition aux pesticides dans les zones viticoles

Une étude est menée en ce moment sur l’exposition des populations aux pesticides aux abords...

Haute-Garonne. Réouverture du col du Portillon vers l’Espagne

Fermé depuis un an, le col du Portillon en Haute-Garonne, qui permet de se rendre...
activité économique Occitanie usine ciment

Tensions d’approvisionnement et de main-d’œuvre, deux freins à la reprise de l’activité en Occitanie

Malgré une légère amélioration de la situation, le manque de main d’œuvre et la pénurie...

Occitanie. Un casting pour des figurants dans un film d’Houda Benyamina

La production du prochain film d’Houda Benyamina organise un casting à la recherche de figurants...
Garantie Jeunes aides pour les jeunes

Toulouse. La métropole lance un site local d’offres d’emploi

Toulouse Métropole propose désormais un site internet d’offres d’emploi sur son territoire. Il répertorie déjà...
Terra 2

Tarn. Un appel à manifester contre le projet Terra 2 des Portes du Tarn

Une déclaration de rassemblement a été déposée auprès de la préfecture du Tarn en vue...
Archipel Citoyen propose une prime de 50 à 100 euros pour la protection des livreurs à vélo ©Franklin Heijnen

Toulouse. Uber Eats, Deliveroo, Just Eat. Les livreurs de repas en grève ce jeudi

Les livreurs de repas des applications Uber eats, Deliveroo et Just eat sont en grève...

Eric Dupond-Moretti participe aux États généraux de la justice à Perpignan

Le ministre de la Justice Eric Dupond-Morreti sera présent aux États généraux de la justice...
Georges Méric Haute Garonne Voeux 2022

Revenu de base et Assemblée citoyenne… les mesures phares de la Haute-Garonne en 2022

Afin de renforcer le « bouclier social » et de « réenchanter la politique »,...

Pollution de l’air. Voici les mesures mises en place en Haute-Garonne

La Haute-Garonne est touchée par un nouvel épisode de pollution de l'air ce jeudi 27...
projets Albi 2022 ville

Les grands projets de la ville d’Albi pour l’année 2022

Maison de quartier, mise en accessibilité des écoles, salle de musculation… Voici une sélection des...
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img