fete de la musique

Le 21 juin est LE rendez-vous incontournable des amateurs de musique et des fêtards. Petit tour d’horizon non exhaustif des animations prévues à Toulouse pour la Fête de la Musique ce dimanche.

 
En avance la musique ! : 18 juin à 14h, au Zénith de Toulouse. L’association Classisco “pour la musique classique à l’école” organise pour sa 5ème édition, la plus jeune et la plus grande fête de la musique de France sur le temps scolaire. Public de 6 000 élèves, enseignants et parents de Toulouse, Haute-Garonne et Midi-Pyrénées (dont 1 000 du Grand Mirail) sensibilisé tout au long de l’année à la musique classique dans les écoles et sur les lieux de patrimoine et de concert. Jean-Philippe Lafont chantera Nougaro, accompagné par l’Orchestre National du Capitole de Toulouse; et Magyd Cherfi, ses compositions.

Voix et Patrimoine : 21 juin de 14 heures à 17 heures au Tribunal de Grande Instance. Ce 21 juin, les Toulousains sont conviés à découvrir les richesses archéologiques et architecturales après l’achèvement du nouveau palais de justice. Des visites commentées du site seront organisées durant l’après-midi, comprenant notamment la découverte des vestiges du Château Narbonnais abrités dans la crypte archéologique, ouverte pour la première fois au public. Cette visite guidée se fera en lien avec celle de l’architecture contemporaine du nouveau palais de justice. Le Tribunal de grande instance accueillera sur le même site l’ensemble vocal Quinte et Sens qui donnera trois concerts à 14h, 15h et 16h.

Le COMDT : 21 juin à 15h. S’établit sur deux lieux : 5 rue du pont de Tounis et les Jardins Raymond VI. Spectacles pour enfants. Manifestation musicale qui permet de faire découvrir aux plus jeunes la musique de notre région. Ateliers de chants, danse, polyphonie et d’autres animations. Cette fête continue avec le concert de Huma la Craba.

Big Bang 31 Cadet : 21 juin à 17h30. Cour du Conseil Général de la Haute-Garonne. Musique Jazz. Orchestre composé de jeunes âgés de 10 à 16 ans, venant de toutes les écoles de musiques du département.

Arias : 21 juin à 18h30. Place du Capitole. Musique Electro. Figure montante de la scène française et internationale, Arias passionné de musique depuis sa petite enfance, a su s’imposer sur la scène électronique. Sa curiosité pour la musique lui a permis de faire de nombreuses rencontres (notamment avec David Guetta) qui vont l’orienter de plus en plus vers cette musique et fait qu’aujourd’hui il soit très présent sur la scène électro.

Welcome To The Bone 5tet: 21 juin à 19h. Place de l’Estrapade. Musique Fusion, Rock. Groupe qui se crée et se compose de cinq musiciens remplis d’une mission : percer les secrets du groove, en y adoptant une symphonie rock-funk.

Lilian Bagès : 21 juin à 19h30.  Le Grand Cirque (14 Boulevard Riquet).
Musique variété. Chanteur possédant une voix chaude aux intonations de crooner noir-américain, sa volonté est de : «Partager des émotions vraies avec des centaines de personnes en même temps reste pour moi comme une communion qui n’a pas d’égal».

Goya Masta : 21 juin à 19h30. Au Byblos, place Wilson.
Musique Rock. Rock, groove accompagnent cette musique très particulière, inhabituelle…

Carte Blanche : 21 juin à 20h. Rue Cartailhac (St Sernin). Musique Ska Rock. Composé de 5 membres, ce groupe créé entre 2004 et 2005 a réussi à s’imposer à la scène toulousaine par son style de musique plus ou moins atypique.

Anonyme Hand’s Co : 21 juin à 20h. Le Filochard, 6 et 8 place du Pont-Neuf. Musique Reggae, Percus. Créé en 2004, ce groupe de jeunes Limousins nous fait découvrir un mélange de musique rock et de sonorités africaines.

Huma la Craba : 21 juin à 20h30. Jardin Raymond VI. Musique traditionnelle. Groupe qui se définit par sa volonté de faire mieux connaître la musique dite de Gasconha (Gascogne) et d’Occitania (Occitanie), musiques traditionnelles du Sud-Ouest.

Chorale et concert : 21 juin de 21h à minuit. Place de l’Eglise. Chanson, variété, musique classique. Spectacle proposé par les Chorales de Pouvourville et Ramonville accompagnées au piano par des élèves de Pouvourville.

Kelly Damour


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.