La Région, le Département et des politiques se mobilisent les réfugiés

Une photo peut-elle changer le monde ? C’est la question que se pose toute la presse française et internationale depuis quelques jours. Le petit garçon syrien retrouvé mort sur le bord d’une plage a clairement suscité un émoi sans pareil. La situation des réfugiés agite la communauté internationale, européenne, la France, les Régions, les Départements, les villes…

 

En Midi-Pyrénées, le président de région Martin Malvy, a annoncé hier le vote d’une subvention afin de venir en aide aux réfugiés : « Personne ne peut rester insensible aux terribles images de ces milliers de réfugiés qui fuient leur pays, à celles des drames qui en sont une tragique illustration. Je prends acte des efforts faits par François Hollande et Angela Merkel qui cherchent à entraîner l’Europe vers des solutions dignes et conformes au projet qui doit être le sien. Il y a urgence. Et urgence à porter assistance aux associations qui se dévouent pour venir en aide aux réfugiés. Je proposerai au Conseil régional, dès sa prochaine Commission Permanente, de leur attribuer une subvention de 200 000 euros ».

De son côté, Georges Méric, président du département de Haute-Garonne, a également annoncé une « aide exceptionnelle » qui sera actée « lors de la prochaine commission permanente du 10 septembre, à destination des associations humanitaires qui œuvrent dans ces pays en guerre au plus près des populations victimes. »

Des personnalités politiques de la région se mobilisent sur le sujet. L’ancien maire de Toulouse, Philippe Douste-Blazy aujourd’hui secrétaire général adjoint des Nations Unies et président d’Unitaid a lancé une pétition en ligne afin de mettre en place une taxe sur les transactions financières.

Pierre Cohen, en tant que Président de la Fédération Nationale des Elus Socialistes et Républicains, a co-signé avec Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, un appel à la constitution d’un réseau de villes solidaires.  Enfin, le député socialiste Christophe Borgel a lancé un appel aux maires de sa circonscription (la 9eme de Haute-Garonne) en faveur de l’accueil des migrants.

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.