mardi 22 juin 2021

Contact

EscapadesBien-êtreNaturae Bioty, la cosmétique à l’état de nature

Naturae Bioty, la cosmétique à l’état de nature

Naturae Bioty vient des Grands Causses aveyronnais. Là où la nature règne en maître. Élodie Corocher signe une cosmétique écologique, naturelle et zéro déchets. Une boutique a ouvert au centre de Millau.

Dossier_NaturaeBioty
Dossier_NaturaeBioty © Naturae Bioty

«Je voulais des produits 100 % naturels, de A à Z », résume Élodie Corocher. Diplômée de biologie et de biotechnologies, très sensibilisée à l’agriculture sans pesticides puisque la ferme familiale des Grands Causses en Aveyron fait partie des précurseurs en la matière, elle lance la marque de cosmétiques Naturae Bioty en 2016. Depuis son petit labo, un grand processus est à l’oeuvre : « Pas de conservateur ou alors des probiotiques, pas d’émulsifiant ni de stabilisant. Et tout est formulé sans eau, ce qui permet un concentré de principes actifs. » « Nous bannissons tous les composants chimiques, toutes les substances toxiques ou suspectes de nocivité », stipule le site Internet de Naturae Bioty, donnant au passage une intéressante liste de produits qui ne devraient plus figurer sur les étiquettes (OGM, phtalates et autre pétrochimie…).

La femme qui plantait des arbres

Élodie Corocher va jusqu’au bout de sa logique : « Je voulais un packaging qui ne nuise pas à l’environnement. » Le zéro déchet est lancé. « Le bouchon est en bois de hêtre, le contenant en verre sérigraphié et la pompe est recyclable. » L’emballage est en carton et même les matériaux employés pour caler les colis sont biodégradables et peuvent être compostés. Une fois lavés et stérilisés, les flacons sont recyclés. Pas de réduction aux clients qui retournent ses pots à l’envoyeur, mais l’assurance qu’Élodie Corocher a envoyé une obole à l’ONG Reforest Action. « En 2019 et 2020, nous avons permis de planter 250 arbres », précise-t-elle. De cinq produits en 2016, Naturae Bioty en crée le double aujourd’hui. Des articles qui poussent à réfléchir et cassent les codes : le shampooing solide « très en vogue», le dentifrice en poudre, un déodorant crème et surtout pas d’articles genrés. À venir l’an prochain : un baume à lèvres et un gommage pour le corps. Tous bardés de labels : à commencer par Ecocert, « qui contrôle que chaque ingrédient soit bien bio ou naturel, ainsi que le packaging et jusqu’aux produits utilisés pour laver le laboratoire ! » Sans oublier la mention Slow Cosmétique, le label Cosmebio® ou encore Made in Aveyron.


Tout un poème

Dossier_NaturaeBioty-encadre
Dossier_NaturaeBioty-encadre © Naturae Bioty

Élodie Corocher a réuni un masque et un gommage dans un pot de verre, « C’est très apprécié », constate la créatrice. À l’instar du reste de la gamme, Poème ne contient aucune chimie, « Il se transforme en lait au contact de l’eau. On laisse le masque quelques minutes. ». Avec, en guise d’exfoliant, de la silice, « qui a un grain très fin, pas trop abrasif et ne pollue pas les eaux ! »

 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img