vendredi 21 janvier 2022

Contact

spot_img
PolitiqueJean-Luc Moudenc présente ses vœux aux habitants de Toulouse pour 2022

Jean-Luc Moudenc présente ses vœux aux habitants de Toulouse pour 2022

Le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, a présenté ses vœux aux habitants de la ville pour 2022. Il en a profité pour revenir sur les différents projets de la municipalité en matière de sécurité, de vie dans les quartiers et de mobilité pour l’année à venir.

Jean-Luc Moudenc maire Toulouse vœux 2022
Le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc a présenté ses vœux aux habitants pour 2022

Le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc a présenté cette semaine ses « meilleurs vœux pour la nouvelle année 2022 » aux habitants de la ville. Il est d’abord revenu sur l’année passée, et notamment les difficultés engendrées par l’épidémie de Covid-19. Toutefois, il considère que « nous pouvons regarder 2021 avec quelques motifs d’espoirs », comme la reprise économique et la création d’emplois.

« Aimer vivre à Toulouse »

Le slogan de la Ville n’a jamais aussi bien raisonné que dans la bouche de son maire. Au cours de la présentation de ses vœux aux habitants de Toulouse, Jean-Luc Moudenc a insisté sur le bonheur que représentait la vie en cœur de ville, avant de donner tort à tous ceux qui affirment que de nombreux Toulousains préfèreraient vivre en périphérie.

« Depuis toujours, la ville est un facteur de dynamisme. Je dénonce donc cette mode du city bashing », s’agace-t-il. Selon ses arguments, habiter en ville « permet de se rapprocher de son lieu de travail », ce qui limite l’utilisation de la voiture individuelle à l’heure où les prix du carburant flambent.

Mais aussi, parce que résider à Toulouse, c’est « bénéficier de services de proximité, comme les commerces, les transports, les établissements de santé, mais aussi d’offres culturelles, sportives et de loisirs plus riches », poursuit l’édile : « Avoir tout à portée de main permet de mieux se concentrer sur soi ».

En 2022, Jean-Luc Moudenc mise sur la sécurité

Jean-Luc Moudenc a ensuite évoqué dans ses vœux les grands projets de la mairie de Toulouse pour l’année 2022 en matière de sécurité. D’abord, avec l’arrivée de 25 nouveaux policiers municipaux et l’inauguration de leurs locaux tout neufs. Mais aussi, le renfort des effectifs de la police nationale, obtenu auprès de l’État.

De plus, le maire a ajouté quelques mots sur le déploiement de la vidéo-protection à Toulouse, avec notamment l’installation de nouvelles caméras dans la rue de Boulbonne, le chemin de Lanusse, la rue du 10 avril, l’impasse Trutat, sur la place du Ravelin, la route d’Espagne et au Bazacle. Puis, sur l’installation de “radars anti-bruit” pour lutter contre les nuisances sonores avec une expérimentation dans la rue Louis Plana.

Des projets concernant la vie de quartier à Toulouse

« En 2022, la priorité de la Mairie de Toulouse restera d’améliorer la qualité de vie des habitants de notre territoire », ajoute la municipalité. Cette année, Jean-Luc Moudenc prévoit notamment le développement des commerces de proximité et des maisons de santé. Dans le quartier de la Cartoucherie, la transformation des Halles fait partie des plus grands chantiers de la Ville prévus pour 2022 et un city stade va être installé. Dans celui de Saint-Michel, la rue principale va être aménagée et à Matabiau, la gare va faire peau neuve.

La création d’espaces verts, aussi, est l’une des priorités de l’élu. Au printemps, un îlot végétal devrait voir le jour dans la rue de Saint-Papoul, des arbres seront plantés le long du périphérique urbain de Toulouse pour protéger le quartier de Papus et un jardin partagé de 2 500 mètres carrés va être livré à Bordeblanche. Un Central Park à la toulousaine va également être créé sur l’Île du Ramier.

De grands chantiers sur la mobilité parmi les vœux

En plus de la rénovation de nombreuses artères principales de Toulouse, comme la rue de Metz, et de la poursuite de la construction de la troisième ligne de métro, Jean-Luc Moudenc à dévoilé les grands projets de la mairie au sujet de la mobilité. Pour les piétons, une promenade “nature” va être créée aux abords du Bazacle, ainsi qu’une passerelle entre l’Île du Ramiers et les rives. Pour les cyclistes, la piste cyclable de la Daurade va être sécurisée, et deux nouvelles voies vont être implantées dans la rue Vedel, puis entre le téléphérique Téléo et le Réseau Express Vélos de la Haute-Garonne.

Pour ce qui est des transports en commun, la desserte en bus de Ginestous aux heures de pointe doit être améliorée et un couloir pour le Linéo 14 sera matérialisé sur l’avenue de la Reynerie. Enfin, pour les automobilistes, l’impasse Liliane Desgraves devrait s’ouvrir pour fluidifier la circulation et la construction du parking de 500 places en silo de Basso Cambo va se poursuivre. « Tout cela pour une mobilité plus sereine et paisible », conclut Jean-Luc Moudenc.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img