lundi 25 octobre 2021

Contact

PolitiqueRégionales Occitanie. Programme, équipe...Tout savoir sur la campagne de Carole Delga, candidate...

Régionales Occitanie. Programme, équipe…Tout savoir sur la campagne de Carole Delga, candidate à sa réelection

À quelques jours des élections régionales en Occitanie, voici tout ce qu’il faut savoir sur la candidature à sa réélection de Carole Delga.*

régionales occitanie Delga
Carole Delga, tête de liste L’Occitanie en commun aux régionales

Bis repetita pour Carole Delga ? Selon les derniers sondages, si la présidente sortante de la Région Occitanie arriverait en deuxième position au soir du premier tour derrière le candidat du Rassemblement National, Jean-Paul Garraud, celle-ci l’emporterait au second tour. Soit le même scénario qu’en 2015, lorsque qu’elle avait succédé à Martin Malvy en sortant gagnante d’une triangulaire avec le Front National et Les Républicains après avoir fusionné avec Europe Ecologie Les Verts.

Une alliance de gauche sans les verts

Ces derniers ayant décidé de se présenter à nouveau de manière autonome, la socialiste Carole Delga, à la tête de la liste l’Occitanie en commun, a pu toutefois compter, pour ces élections régionales 2021, sur le soutien de plusieurs formations de gauche comme le PRG, le PC, Place Publique ou le MRC. Et pour pallier l’absence du parti écologiste à ses côtés, l’association Oé (Occitanie écologie) a été créée en mai dernier par Agnès Langevine, vice-présidente de la Région en charge de la transition écologique, pour renforcer la dimension verte de sa campagne. Une association dans laquelle on retrouve des personnalités comme José Bové.

Le directeur du Samu en soutien du pack Delga

Avec, comme tout candidat et élu sortant, l’avantage de pouvoir s’appuyer sur le bilan de son premier mandat. C’est d’ailleurs sur son équipe que Carole Delga a mis l’accent en premier lieu durant cette campagne. Son “pack”, comme le dit celle qui aime se forger l’image d’une élue de terrain, issue du monde rural et répétant à l’envie vouloir être “à portée d’engueulade des citoyens”. Sa première “prise” a notamment été Vincent Bounes, médecin réanimateur au CHU de Toulouse et emblématique directeur du SAMU régional. Ce dernier figure en deuxième position de la liste de l’Occitanie en Commun en Haute-Garonne. Une manière aussi de mettre en avant le thème de la santé, en pleine période de crise sanitaire.

Plusieurs sportifs présents sur les listes

Au total, sur les treize listes départementales présentées par Carole Delga, huit sont menées par des femmes et cinq par des hommes. Des “collectifs”, au sein desquels on retrouve par ailleurs plusieurs anciens ou actuels représentant prestigieux du monde sportif. Comme l’ancien joueur du Stade Toulousain et rugbyman international Yannick Jauzion, présent dans la liste tarnaise. Ou l’entraîneur multi-titré du club de handball de Montpellier Patrice Canayer, en première place sur la liste héraultaise.

Un programme dans la continuité

En ce qui concerne le projet, la présidente sortante entend logiquement poursuivre ce qui a été engagé. Partisane de la démocratie participative, qu’elle considère comme un bon “complément” à une démocratie représentative en crise, Carole Delga a mis en place, comme de plus en plus de candidats, une plateforme pour recueillir les contributions des citoyens. Son programme pour 2021 n’est en pas moins composé, en grande partie, de mesures déjà engagées durant ces six dernières années.

Santé et sécurité

Au rayon des nouveautés, Carole Delga propose, par exemple, le recrutement par la Région de 200 médecins et infirmiers libéraux afin de les installer dans les déserts médicaux. Dans le même thème, la candidate envisage la construction ou l’extension de 150 maisons et centres de santé. En outre, parce que selon elle “la sécurité est un droit” et bien qu’il ne s’agit pas d’une compétence de la Région, Carole Delga entend renforcer le Plan régional de sécurité en continuant à installer des caméras de “vidéoprotection” dans les lycées, les bus scolaires et les trains.

Pouvoir d’achat

Autre grande priorité de Carole Delga : le pouvoir d’achat des familles. Dans ce domaine, encore, elle mise sur la continuité de sa politique en défendant la gratuité du transport scolaire de la maternelle à la terminale dans tous les départements, la distribution gratuite d’ordinateurs portables pour chaque lycéen ou l’extension de la Carte jeune jusqu’à 26 ans.

Emploi et transition écologique

Par ailleurs, en cas de nouveau mandat, la femme politique a mis en avant, durant cette campagne, son envie décuplée par la crise économique de s’engager dans la bataille pour l’emploi. Une bataille qui se jouera notamment sur le terrain de la transition écologique avec l’objectif de ”100 000 emplois de demain” qu’elle propose en faveur de nouvelles filières (fabrication, de masques, biomédicaments, énergies renouvelables, éco-construction, éolien en mer, mobilités du futur…). Mais aussi sur celui des grands projets tels que les LGV ou l’autoroute Toulouse-Castres. Un dossier qui vaut à la présidente de Région de nombreuses critiques de la part des autres listes de gauche candidates à l’élection.

Carole Delga, “écologiste modérée”

Quoi qu’il en soit, celle qui se présente comme une “écologiste modérée”, réaffirme dans son programme son ambition de faire de l’Occitanie une région à énergie positive. En continuant par exemple à miser sur l’hydrogène ou en soutenant la recherche et le développement de l’avion vert.

*Sollicitée par le Journal Toulousain pour un grand entretien comme nous l’avons fait avec les principaux candidats aux élections régionales, Carole Delga n’a pas souhaité répondre à l’oral à nos questions.

 

spot_img

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img