mardi 30 novembre 2021

Contact

PolitiqueLaurent Soulié dépose un recours en annulation de l'élection à Tournefeuille

Laurent Soulié dépose un recours en annulation de l’élection à Tournefeuille

Laurent Soulié, le candidat soutenu par LREM, déposera un recours contre l’élection de Dominique Fouchier à Tournefeuille où moins de 50 voix ont fait la différence.

Dominique Souchier réagit au recours de Laurent Soulié à Tournefeuille © DR
Municipales. Dominique Souchier (à droite sur la photo) réagit au recours de Laurent Soulié à Tournefeuille © DR

À Tournefeuille, où la réélection du maire sortant Dominique Fouchier s’est jouée à moins de cinquante voix, Laurent Soulié, arrivé en deuxième, a décidé de déposer un recours en annulation. Une procédure motivée par « les nombreuses irrégularités » que le candidat malheureux déclare avoir constatées tout au long de la campagne, ainsi que le jour du scrutin du second tour, et qu’il veut engager, devant le tribunal administratif de Toulouse, « par respect envers (ses) électeurs et la démocratie ».

Des taux de procurations suspects

Ainsi, Laurent Soulié s’est étonné, auprès de la Dépêche du midi, du fort taux de procurations enregistrés dans certains bureaux, qui représenterait 10 % des suffrages exprimés. De même, le candidat localement soutenu par LREM regrette la publication, quelques jours avant le deuxième tour du scrutin, d’un nouveau magazine municipal glorifiant l’action de la mairie dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de coronavirus. Laurent Soulié, qui n’a pas pu nous répondre, a donc jusqu’au vendredi 3 juillet à 18h00 pour déposer officiellement ce recours devant le tribunal administratif de Toulouse.

Des accusations graves et inacceptables

De son côté, Dominique Fouchier regrette « des accusations graves et inacceptables qui jettent l’opprobre sur les agents de la collectivité et les fonctionnaires de la police ». Toutefois, celui-ci souhaite attendre d’avoir des précisions sur les éléments constituants la requête avant de se prononcer sur le fond. « J’ai découvert l’existence de cette procédure dans la presse. Celle-ci n’est pas suspensive, donc la vie locale continue son cours. Le conseil municipal sera normalement installé ce vendredi », rassure l’élu.

Si celui-ci se déclare parfaitement confiant, il n’écarte pas la possibilité de répondre sur le plan judiciaire. « En tant que maire, je me réserve le droit d’engager une procédure. C’est mon devoir de défendre les agents et fonctionnaires de la ville. Si besoin, le candidat s’exprimera en temps voulu », ajoute-t-il avant de rappeler que c’est, désormais, aux instances compétentes de déterminer la tournure que prendront les événements.

Nicolas Belaubre
Nicolas Belaubre a fait ses premiers pas de journaliste comme critique de spectacle vivant avant d’écrire, pendant huit ans, dans la rubrique culture du magazine institutionnel ‘’à Toulouse’’. En 2016, il fait le choix de quitter la communication pour se tourner vers la presse. Après avoir été pigiste pour divers titres, il intègre l’équipe du Journal Toulousain, alors hebdomadaire de solution.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img