Municipales : Fouchier réagit au recours de Soulié à Tournefeuille

Après le recours déposé par Laurent Soulié, candidat soutenu par LREM, contre l’élection de Dominique Fouchier à Tournefeuille, celui-ci réagit fermement.

Dominique Souchier réagit au recours de Laurent Soulié à Tournefeuille © DR
Municipales. Dominique Fouchier (à gauche sur la photo) réagit au recours de Laurent Soulié à Tournefeuille © DR

« Le recours n’est pas le feuilleton de l’été », tel est le titre du communiqué envoyé à la presse par Dominique Fouchier, le maire réélu de Tournefeuille. Celui-ci n’est pas tendre avec Laurent Soulié. Soutenu par LREM, qui est arrivé en deuxième position lors du scrutin municipal du 28 juin dernier, pour moins de 50 voix de différence avec son adversaire. Suspectant des « irrégularités », le candidat malheureux a déposé un recours devant le tribunal administratif de Toulouse. Dominique Fouchier considère d’abord que cette démarche est « banale, surtout en 2020 dans un contexte de forte abstention où les résultats des élections municipales font l’objet de nombreuses contestations par les candidats battus. »

Des griefs « dénués de fondement »

Le maire de Tournefeuille rappelle au passage que le recours ne vaut pas jugement « et n’est en rien suspensif », ce qui explique pourquoi « le conseil Municipal de Tournefeuille a été installé le 3 juillet et les élus siègent et délibèrent valablement depuis. » L’élu reproche ensuite à Laurent Soulié de s’être ouvert publiquement « sur des supposées pratiques illégales orchestrées par la Ville en jetant le discrédit sur les services municipaux. » Dominique Fouchier indique que « ces griefs, dénués de fondement, n’ont même pas franchi l’étape de la formalisation de son recours enregistré au tribunal administratif. » Avant de se dire « serein sur la procédure en cours » et d’appeler l’ensemble des élus du conseil municipal « à se concentrer sur les sujets de la ville de Tournefeuille ».

4 Commentaires

  1. En fait, il n’y a absolument rien de nouveau dans cet article puisque M Fouchier avait déjà dit sensiblement la même chose dans l’article précédent.
    C’est donc un épisode sans rebondissement.

    On attend quand même le prochain épisode avec impatience…

  2. Ce n’est pas le feuilleton de l’été et il était nécessaire de publier cet article pour que la presse arrête de publier des articles sur cette affaire.

    C’est une honte de rappeler publiquement aux Tournefeuillais les pratiques dénuées de fondement qu’ils ont déjà constatées par eux même de toute façon.

    D’ailleurs, ces supposées pratiques illégales sont banales, surtout en 2020 dans un contexte où les résultats des élections municipales font l’objet de nombreuses contestations.

    Mais le plus scandaleux, puisque le maire est serein et innocent, c’est d’en conclure que les coupables seraient les services municipaux. Même si L. Soulié ne l’a jamais dit comment ne pas imaginer que l’idée ait pu lui effleurer l’esprit, ce qui est proprement inadmissible.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.