mardi 28 septembre 2021

Contact

OccitanieGersPourquoi de nouvelles élections municipales vont être organisées à Lectoure ?

Pourquoi de nouvelles élections municipales vont être organisées à Lectoure ?

Les habitants de Lectoure vont à nouveau devoir voter pour les élections municipales les 3 et 10 octobre prochain. Le résultat d’une ambiance délétère au Conseil municipal qui a fini par exploser. 

élections municipales Lectoure
Le maire de Lectoure Xavier Ballenghien va devoir se présenter une nouvelle fois aux élections municipales en octobre prochain © Mairie Lectoure

Les 3 et 10 octobre prochain marqueront peut-être enfin la fin d’un épisode douloureux pour le Conseil municipal de Lectoure dans le Gers. En effet, suite à un climat délétère qui a entraîné la démission de plus d’un tiers des conseillers municipaux, les habitants de Lectoure sont invités à se rendre à nouveau dans les urnes à peine plus d’un an après les élections municipales de juin 2020.

Rififi au sein de la majorité

Tout a commencé au printemps 2021 avec la démission surprise de Maryline Larroux, adjointe au maire chargée des finances. Suivie du départ de sept autres conseillers, également membres de la majorité. Sur le site Actu.fr, Maryline Larroux évoque des problèmes de management et de comportement ainsi que des irrégularités de procédure dans les marchés publics de la part du maire LR Xavier Ballenghien. Elle dit aussi avoir subi des menaces et autres tentatives d’intimidation.

Le maire nie les accusations, l’opposition enfonce le clou

Des accusations que le maire rejette en bloc, accusant son ancienne adjointe d’avoir coalisé des conseillers pour voter contre les décisions de la majorité qui comptait jusqu’ici 21 membres sur les 27 du Conseil municipal.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Face à ce climat exécrable, l’ensemble des élus d’opposition, à l’exception de Julien Pellicer, candidat malheureux aux municipales de juin 2020, ont démissionné à leur tour. Une manière d’atteindre le tiers de sièges vacants pour provoquer de nouvelles élections, comme le prévoit la loi. Une manœuvre que Xavier Ballenghien qualifie de déni de démocratie, accusant son adversaire de vouloir rejouer le match.

On refait le match ?

C’est donc la préfecture du Gers qui a sifflé la fin des débats. Par arrêté préfectoral, celle-ci a décidé d’organiser des élections municipales partielles intégrales pour élire les vingt-sept conseillers municipaux de Lectoure, et les dix conseillers communautaires. Les déclarations de candidatures, désormais obligatoires, y compris pour les élections partielles, doivent être déposées à la sous-préfecture de Condom entre le mardi 14 et le jeudi 16 septembre.

 

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img