Montage du dernier pylône du téléphérique Téléo à l’Oncopole

Les travaux de montage du cinquième pylône du téléphérique Téléo ont démarré cette semaine au niveau de la zone du Parc de Stationnement à Oncopole. Ils vont durer environ quatre semaines.

Nouvelle avancée dans la construction du téléphérique urbain Téléo, le dernier des cinq pylônes est en train de s’ériger à hauteur de l’Oncopole. Cette phase de travaux a pour finalité le levage du pylône sur son massif d’assise. Avec ses 70.5 mètres de haut, ce pylône sera le plus élevé de tout le tracé. Les tronçons qui constituent le fût du pylône sont livrés de nuit, et sont ensuite assemblés sur les tiges d’ancrage à l’aide de grues télescopiques. Une fois le pylône entièrement levé et la “tête” mise en place, les sabots (éléments assurant le guidage et le défilement des câbles) sont fixés sur la partie supérieure.

Cinq pylônes seulement pour un cadre de vie préservé

Le téléphérique Téléo réunit toutes les conditions pour s’intégrer le plus discrètement possible à l’environnement : avec seulement cinq pylônes, le téléphérique a un encombrement au sol minimum.
La technologie “3S”, possède de multiples atouts : elle permet des hauteurs de survol importantes et ne nécessite qu’un nombre limité de pylônes (seulement 5 contre 20 pour une technologie standard de type monocâble). Les zones à fort enjeux écologiques, comme les bords de Garonne et la réserve Naturelle Régionale, sont ainsi préservées.
En outre, pendant les travaux, des écologues sont régulièrement consultés afin de s’assurer que le chantier ne perturbe pas la vie d’espèces protégées.

Source: communiqué de Tisséo Ingénierie

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.