lundi 24 janvier 2022

Contact

spot_img
ActualitésCes 10 chantiers qui vont transformer Toulouse en 2022

Ces 10 chantiers qui vont transformer Toulouse en 2022

A chaque nouvelle année, son lot de bonnes résolutions et de grandes transformations. Toulouse ne déroge pas à la règle et se prépare à changer de visage grâce à plusieurs gros chantiers qui auront lieu en 2022. Le Journal Toulousain revient sur les 10 principaux.

La mise en service du téléphérique urbain Téléo

Téléphérique toulousain Téléo

Après un démarrage difficile, suite à plusieurs déconvenues techniques et logistiques, le téléphérique urbain Téléo devrait être mis en service au deuxième trimestre 2022. Reliant l’Oncopole à l’université Paul-Sabatier, les cabines devraient embarquées leurs premiers voyageurs à la fin avril, après un mois de ”marche à blanc” pour s’assurer que tout fonctionne parfaitement. Alors seulement, la préfecture délivrera l’autorisation d’exploiter.
Ce chantier, initialement porté par la précédente majorité de Pierre Cohen, avait débuté en juillet 2019. Trois ans plus tard, l’un des téléphériques urbains les plus longs jamais construits va permettre de parcourir les trois kilomètres séparant l’Oncopole à la faculté de médecine en 10 minutes.

Lancement de la Zone à faibles émissions (ZFE)

périmètre ZFE Toulouse
Périmètre de la ZFE de Toulouse © Toulouse métropole

« Tout est prêt pour lancer la Zone à faibles émissions (ZFE) », déclare-t-on à la Métropole, par la voix de François Chollet, vice-président, en charge de l’écologie. Pourtant, le dispositif n’est toujours pas actif. Mais pour la collectivité, ce ne serait plus qu’une question de semaines. Ainsi, en 2022, les fourgons, fourgonnettes et poids lourds qui afficheront une vignette crit’air 5 ou non classés, n’auront plus le droit de circuler dans la zone délimitée par les panneaux. En 2023, ceux disposant d’une vignette 4 seront soumis aux mêmes restrictions. Puis ce sera au tour des voitures et des deux roues à vignette 4, 5 et non classés en 2023-2024, et à vignette 3 courant 2024. Enfin, en 2025, seuls les véhicules arborant une vignette 1 ou 2, les engins électriques et à hydrogène auront l’autorisation de circuler en ville, à Toulouse.

Piétonisation de la rue de Metz

© Mairie de Toulouse

Le chantier de réhabilitation de la rue de Metz débute cette année. Il aboutira à la piétonisation, en partie, de la voie, du boulevard Carnot à la rue Alsace-Lorraine. Ce sont d’abord les travaux sur les différents réseaux qui auront lieu en 2022, pour ensuite attaquer ceux inhérents à l’aménagement en 2023. La nouvelle artère toulousaine sera alors composée d’une piste cyclable à double sens de trois mètres de large, d’une seule pour les véhicules motorisés, de larges trottoirs de part et d’autre et d’une bande végétalisée. Quant au bitume, il sera remplacé par un revêtement de pavés. Parallèlement, la rue Croix-Baragnon sera également réaménagée.

Les Halles de la Cartoucherie se transforment

Halles Cartoucherie

D’une usine de cartouches au plus grand tiers-lieu de France, les Halles de la Cartoucherie font peau neuve. Dans ce vaste espace de 15 000 m², « nous voulons créer un endroit hybride porteur de transition aussi bien écologique qu’économique », expliquait Sylvain Barfety, l’un des principaux investisseurs du site. Les travaux qui devraient s’échelonner sur toute l’année et s’achever en 2023, vont permettre l’aménagement d’une halle gourmande de 3 000 m² où une trentaine de restaurateurs pourront présenter leurs produits. Mais aussi une école de danse, un espace petite-enfance, un pôle sportif, une auberge de jeunesse, un cinéma…

Rénovation du quartier Saint-Michel

La prison Saint-Michel à Toulouse
La prison Saint-Michel à Toulouse

Dans son programme de réhabilitation du cœur du quartier Saint-Michel, la rue éponyme va elle aussi subir du changement. En effet, cette artère de grande circulation va passer en sens unique, en direction du centre-ville, et ce dès février 2022, pour une durée de 10 mois. En lieu et place de la seconde voie de circulation, une piste cyclable à double sens sera aménagée. Quant au stationnement, il ne se fera plus que d’un seul côté de la rue. Il s’agit-là d’une expérimentation souhaitée par la Ville de Toulouse pour désengorger l’axe. Ce test devrait permettre de retirer 3 000 véhicules du trafic par jour. A terme, la volonté de la Municipalité serait d’aménager un nouveau cœur de quartier devant la prison Saint-Michel, et s’étendant du boulevard des Recollets à la place Lafourcade. 2022 serait donc le début d’un projet qui pourrait aboutir en 2025.

Grand chambardement à la gare Matabiau

travaux gare Matabiau Toulouse
La nouvelle “galerie voyageurs” de la gare de Toulouse © AREP

Dans le cadre du projet de réaménagement du quartier Matabiau, baptisé Grand Matabiau Quais d’Oc, les travaux vont bon train. Depuis 2017, il change peu à peu de visage, en témoigne la construction du parvis devant la gare. Et, dès ce mois de janvier 2022, c’est justement à cette dernière que ce chantier va s’attaquer. En effet, le souterrain Nord sera fermé pendant 18 mois pour être élargi. Il reliera ensuite les quais par des ascenseurs et des escaliers mécaniques. A l’intérieur même de la gare, les travaux débuteront en avril de cette année, et ce pour près d’un an. L’objectif étant d’y construire une galerie marchande entre les deux halls existants, avec une quinzaine d’enseignes à venir.

Le Ramier ou le futur poumon vert de Toulouse

grand parc garonne ile ramier Toulouse
Les aménagements de l’île Ramier nord dans le cadre du projet Grand parc Garonne © Toulouse Metropole

Un Central Park à la toulousaine. C’est ce à quoi devrait ressembler la future Île du Ramier à terme. Un projet d’envergure, baptisé Grand Parc Garonne, qui a commencé avec le déménagement du Parc des expositions, désormais appelé le Meett, en 2020. Il devrait être achevé en 2025, quand les 10 hectares de verdure auront remplacé le béton. Pour l’heure, plusieurs halls ont été rasés et le parking situé devant la piscine Nakache a été détruit. Ainsi, durant toute l’année auront lieu les opérations de fertilisation des sols, jusque là imperméabilisés par la chape de bitume. Les premières parcelles d’herbe devraient être accessibles au public en 2023.

L’ancien CEAT fait place à un nouveau quartier

Projections du projet urbain du CEAT
Projections du projet urbain du CEAT

En lieu et place de l’ancien Centre d’essais aéronautiques de Toulouse (CEAT), à Jolimont, le nouveau quartier Guillaumet s’apprête à sortir de terre. 13 hectares au total, dont 78% seront dédiés à l’habitat. En tout, 1 200 logements devraient y être bâtis : Logements sociaux en location, logements dédiés à l’accession à la propriété dont une partie en accession sociale… Mais aussi un tiers-lieu, des équipements sportifs, des commerces, des services à la personne, une ferme urbaine, des activités économiques viendront compléter le projet. Les premières livraisons d’immeubles devraient intervenir à la fin 2022. Pour harmoniser le tout, un jardin public de près d’un hectare sera aménagé.

Le Capitole se refait une beauté

Capitole travaux façade
Après la rénovation du fronton, c’est au tour des façades latérales CC Christelle Molinié-Wikimedia

La mairie de Toulouse a droit à un petit ravalement de façade. Une remise en beauté qu’elle ne s’était plus offerte depuis 1988. Les travaux sur les pierres du fronton du Capitole se sont achevés en 2021, avec un an de retard. Désormais, ce sont aux façades latérales de se faire bichonner. Sous l’égide des Monuments historiques, les artisans s’y affaireront jusqu’en septembre de cette année. D’abord sur celle de la rue du poids de l’huile, de janvier à avril, puis sur celle de la rue Lafayette, de mai à octobre.

La troisième ligne de métro entre dans le concret

Tisséo lance un Appel à manifestation d’intérêt pour valoriser les millions de tonnes de terre excavées des chantiers de la 3e ligne de métro et de la connexion à la ligne B @Tisséo rapport troisième ligne métro toulouse
@Tisséo

Après que l’enquête publique environnementale arrive à échéance à la fin du mois de janvier 2022, les appels d’offre pour les travaux vont avoir lieu. C’est alors que les choses concrètes vont pouvoir commencer pour la troisième ligne de métro à Toulouse. A la fin de l’année, la construction des premiers tunnels devraient débuter, de même que celle du viaduc à Labège et des stations souterraines et aériennes. Un chantier réparti évidemment sur plusieurs années, que le Journal Toulousain ne manquera pas de suivre. Il devrait s’achever en 2028, selon les dernières estimations de Tisséo.

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img