jeudi 3 décembre 2020
Politique La liste Debout la France pour les municipales à Toulouse est bouclée

La liste Debout la France pour les municipales à Toulouse est bouclée

Pour la première fois à Toulouse, le parti de Nicolas Dupont-Aignan Debout la France présentera une liste aux municipales. Francis Manaud, ancien assureur à la retraite, en prend la tête.

Francis Manaud, ancien assureur à la retraite, prend la tête de liste de Debout la France à Toulouse

Debout Toulouse est le nom officiel de la liste locale du parti Debout la France (DLF) pour les municipales à venir. Pour la première fois, le mouvement de Nicolas Dupont-Aignan, qui compte 149 adhérents (à jour de leur cotisation 2019) dans la Ville rose, a réuni suffisamment de colistiers pour se lancer dans la course au Capitole. « Il nous reste quelques documents Cerfa à récupérer », reconnaît Damien Jeanne, directeur de campagne, « mais d’ici le début de la semaine prochaine, nous aurons définitivement bouclé notre liste ».
Essentiellement composée d’adhérents Debout la France, cette nouvelle liste enregistre des ralliements de quelques membres du parti Les Républicains et du mouvement Les Patriotes de Florian Philippot. « Nous avons également parmi nos colistiers, environ 30 % de personnes issues de la société civile », précise Damien Jeanne.

Priorité aux adhérents Debout la France

Pour la mener, DLF a fait appel à un militant de la première heure : Francis Manaud. Cet ancien assureur à la retraite prend la suite de Florian Lebrun qui, pour des raisons personnelles, a dû renoncer à assumer le leadership de la liste. À 79 ans, l’homme s’est déjà confronté aux urnes puisqu’il s’était présenté aux Législatives de 2007 sur la troisième circonscription et aux Départementales de 2015 sur le canton de Castelginest. Debout la France avait alors remporté respectivement 0,24 % et 1,95 % des suffrages. Pour les Municipales, le parti vise les 5 %.
Conscient qu’il a peu de chance d’être élu, comme il le souligne au micro de ViàOccitanie, même si Debout Toulouse parvient à prendre quelques voix à Jean-Luc Moudenc et au Rassemblement national, Francis Manaud souhaite avant tout être force de proposition et d’amélioration. Son équipe présentera d’ailleurs les premières mesures de son programme à partir de la semaine prochaine.

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport