vendredi 21 janvier 2022

Contact

spot_img
PolitiqueCap Citoyen : scission de la majorité municipale à Cugnaux

Cap Citoyen : scission de la majorité municipale à Cugnaux

À Cugnaux, 10 élus* Cap Citoyen ont annoncé la création d’un nouveau groupe politique, au sein même de la majorité municipale, baptisé “Cugnaux Ose”. Une démarche visant à retrouver « une gouvernance municipale plus participative ».

Cap citoyen Cugnaux
Le groupe de la majorité cugnalaise Cap Citoyen se scinde en deux groupes politiques ©DR

« Il ne s’agit pas d’une scission, mais d’un pas de côté. » C’est ainsi que Frédéric Goudal, adjoint au maire de Cugnaux en charge de l’urbanisme, qualifie la démarche de 10 élus* de la majorité (dont il fait partie), ayant choisi de quitter Cap Citoyen pour créer un nouveau groupe politique municipal. Baptisé “Cugnaux Ose”, ce dernier doit « permettre de rééquilibrer le dialogue entre les élus du même bord. Il est un outil pour redonner de l’horizontalité au processus décisionnel ».

Le « flou croissant de la politique municipale » de Cap Citoyen

Car, selon les conseillers municipaux membres de Cugnaux Ose, « depuis plusieurs mois, des décisions pourtant majeures pour le devenir de la commune sont effectivement prises sans aucune véritable concertation préalable avec les élus de la majorité ». Ils ont notamment regretté qu’Albert Sanchez, maire de Cugnaux, ait finalement signé le pacte de gouvernance métropolitain en juillet 2021, après s’être pourtant positionné contre un an plus tôt. Mais surtout, de l’avoir fait « sans en avoir débattu préalablement avec ses élus », fait remarquer Frédéric Goudal.
Les membres de Cugnaux Ose s’interrogent donc quant à la ligne politique de la municipalité : « Un flou croissant ! » Le porte-parole du groupe fait ici référence au soutien qu’Albert Sanchez a apporté aux candidats du Parti socialiste lors des élections régionales et cantonales. « Lors des municipales, où notre liste initiale Cap Citoyen a été élue, nous étions soutenus par Europe écologie-Les Verts, La France Insoumise, Nouvelle Donne, Place Publique et Génération.s. Et voilà que notre maire, notre tête de liste, affiche sa sympathie pour le PS », avaient constaté Frédéric Goudal et ses collègues.

Une union de gauche désunie

C’est ainsi que sept adjoints sur neuf, et trois conseillers municipaux, ont pris leurs distances avec Albert Sanchez, qui n’a pas répondu aux sollicitations de la rédaction du Journal Toulousain. Toutefois, le nouveau groupe politique précise, par la voix de Frédéric Goudal : « Nous faisons toujours partie de la majorité. Nous restons tous en poste. Et nous sommes en accord avec le programme mis en place par la majorité. Simplement, nous souhaitons rétablir la gouvernance participative que nous avions promise à nos lecteurs, et qui nous avait été promise à nous, élus. » Ceux-ci plaident donc pour un climat apaisé au sein de la majorité, suite aux tensions internes qui ont pu avoir lieu ces derniers mois.
Une unité qu’il sera difficile de tenir pour la majorité, « comme c’est le cas dans de nombreuses communes », tempère Frédéric Goudal. D’autant plus lorsque la base d’un groupe est plurielle, à limage de celle de Cap Citoyen à Cugnaux. En effet, la liste sortie vainqueur des dernières élections municipales était constituée de toutes les composantes de gauche, excepté le PS. Tout comme celle d’Archipel Citoyen à Toulouse, qui d’ailleurs avait soutenu le projet cugnalais.

 

* Les élus membres de Cugnaux OSE :
– Isabelle Doury, deuxième adjointe, déléguée à la transition écologique et solidaire
– Rémi Faget, troisième adjoint, délégué à la culture et à l’enseignement artistique
– Maryse Drouillet, quatrième adjointe, déléguée à l’éducation et à la jeunesse
– Frédéric Goudal, cinquième adjoint, délégué à l’urbanisme, à l’habitat et au patrimoine historique
– Muriel Limondin, sixième adjointe, déléguée à la solidarité, à la cohésion sociale et à la justice sociale
– Agapito Silveira, septième adjoint, délégué à la démocratie locale et à l’implication des citoyens dans la vie publique, à la vie des quartiers et au contrat de ville (LFI)
– Florence Brun, huitième adjointe, déléguée aux activités et à la vie sportive.
– Thomas Karmann, conseiller municipal, délégué au climat et à la résilience, et conseiller métropolitain (EELV)
– Dorine Bena, conseillère municipale, déléguée à la participation des jeunes à la vie publique et des élections (LFI)
– Stéphane Lefebvre, conseiller municipal, délégué à la mobilité et aux différents modes de déplacement.

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img