Toulouse. Suppressions de postes à Airbus : Georges Méric appelle à une réunion de crise en urgence

Suite à l’annonce du nombre de suppressions de postes sur les sites d’Airbus à Toulouse, Georges Méric, président du Conseil départemental de la Haute-Garonne appelle les collectivités territoriales et les acteurs économiques locaux à une réunion de crise.

Georges Méric appelle à une réunion de crise suite à l’annonce de suppressions de postes à Airbus@CD31

L’ampleur des réductions des effectifs à Airbus provoque une véritable onde de choc au niveau local. Suite à la présentation du plan de restructuration ce jeudi lors du Comité de groupe France de l’avionneur européen, les syndicats annoncent le chiffre de 3 378 postes supprimés sur les sites de Toulouse.

“Des dizaines de milliers d’emplois directs et indirects menacés”

Mais pour le président du Conseil départemental de Haute-Garonne Georges Méric, “ce sont des dizaines de milliers d’emplois directs et indirects qui sont menacés”. “Cette annonce terrible pour l’emploi met en péril les équilibres territoriaux de nos bassins de vie, mais également la puissance d’une filière d’excellence stratégique pour notre souveraineté nationale et européenne”, poursuit l’élu.

Coordonner les actions

Face à cette crise sans précédent, Georges Méric invite donc l’Etat, les collectivités territoriales et les acteurs économiques à coordonner leur action, afin d’apporter les réponses les plus efficaces et les plus complémentaires possibles. “J’ai proposé ce jour à Monsieur le Préfet de Région, Madame la Présidente de la Région Occitanie, Monsieur le Président de Toulouse Métropole et Monsieur le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Toulouse, d’organiser une réunion de crise en urgence”, conclut-il

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.