mardi 27 octobre 2020
Les brèves du JT Municipales. Le programme d'Archipel pour une école égalitaire à Toulouse

Municipales. Le programme d’Archipel pour une école égalitaire à Toulouse

Écoles Oasis, tarification sociale, égalité filles-garçons, généralisation des Atsem… Archipel Citoyen vient de dévoiler ses 12 préconisations pour faire de l’école un lieu égalitaire, inclusif et ouvert, à Toulouse.

Archipel Citoyen présente 12 préconisations autour de l’école et de la petite enfance © Archipel Citoyen

Face à un bilan du marie sortant qu’ils jugent défaillant en matière de scolarisation et de politique de l’enfance, Archipel Citoyen dévoile ses douze préconisations pour faire de l’école un lieu égalitaire, inclusif et ouvert.

« La politique de l’enfance constitue le premier budget de la Ville de Toulouse avec 193,5 milions d’euros par an pour gérer 212 écoles primaires et maternelles ainsi que les Centres
de Loisirs Associés à l’École (Clae) municipaux et associatifs », rappelle le collectif avant de faire le constat d’une situation. « Nous avons la volonté de garantir une école égalitaire où chaque enfant aura droit au même accès à l’éducation, quel que soit son contexte socio-économique ou son handicap », s’engage ainsi le collectif qui détaille une douzaine de propositions dans un communiqué. Écoles Oasis, tarification sociale, égalité filles-garçons, généralisation des Atsem… Voici la liste détaillée de leurs engagements.

Préconisation 1 : Revoir la tarification sociale pour les prestations (crèches, CLAE, cantines, centres de loisirs)

A ce jour, les cantines ne sont plus gratuites pour les familles les plus modestes et certaines tranches ont vu leur tarif augmenter. Pour changer cela, Archiepel Citoyen s’engage à garantir la gratuité pour les familles les plus modestes et à revoir la tarification sociale ‘par tranches”.

« Nous pensons que l’accès à la cantine pour un enfant constitue un droit et qu’on ne peut priver un enfant d’un repas de midi », revendique le collectif incarné par Antoine Maurice.

Préconisation 2 : Promouvoir un plan d’action pour la promotion de l’égalité filles-
garçons

Considérant que le personnel éducatif (professeur·es, animatrices et animateurs, ATSEM, etc.) est inégalement sensibilisé à la question de l’égalité filles-garçons, Archipel Citoyen veut accompagner, encadrer et promouvoir un plan d’action en faveur de la promotion de cette égalité.

Préconisation 3 : Adapter des centres de loisirs en expérimentant des Centres de loisirs à parité (Clap)

Dans la continuité de sa politique inclusive envers les enfants en situation de handicap, Archipel Citoyen voulons favoriser la mise en place de Centres de loisirs accueillant à parité (Clap). Ces structures accueillent, en nombre égal, des enfants en situation de handicap (moteur, intellectuel ou sensoriel) et des enfants sans handicap, permettant ainsi une véritable inclusion des enfants handicapé·es, qui font les mêmes activités que les autres, avec une approche et un accueil individualisés.

Préconisation 4 : Élargir l’offre de garde pour la petite enfance

Archipel Citoyen s’engage à créer de nouvelles crèches municipales, après consultation des habitant·es quant à leur localisation et leur projet architectural. 1000 places seront ainsi crées, dont 500 de crèches collectives en ouvrant de nouvelles crèches et en réalisant des extensions sur des structures existantes. 500 autres places le seront en crèches familiales et associatives, deux modes de garde que la municipalité doit fortement soutenir. Cette prévision peut être revue à la hausse en fonction de la croissance démographique des quartiers. Le coût moyen d’un équipement de 40 places se situe autour de 2 millions d’euros. L’enveloppe globale devrait donc être à hauteur de 25 millions d’euros pour 500 places de crèche collective.

Pour une école où il fait bon vivre

Constatant qu’un  certain nombre d’écoles du premier degré de Toulouse prennent la forme de grands complexes avec des groupes scolaires pouvant aller jusqu’à dix-huit classes Archipel Citoyen s’engage également dans la vision “d’une école ou il fait bon vivre”.

Préconisation 5 : Recenser les besoins en travaux des écoles

Outre la rénovation thermique des bâtiments publics et notamment des écoles, Archipel citoyen s’engage, dès son arrivée à la municipalité, à compléter et achever l’état des lieux des écoles, entamé depuis 2008, afin de répondre au plus vite aux travaux d’urgence (vétusté, insalubrité des toilettes, chaleur saisonnière) et à fournir le matériel nécessaire pour permettre le fonctionnement des écoles dans des conditions acceptables (exemple : ventilateur lors de fortes chaleurs).

Préconisation 6 : Garantir la présence d’un·e ATSEM par classe sur l’intégralité du temps scolaire.

Archipel Citoyen s’engage à assurer la présence d’un·e ATSEM formé·e par classe durant tout le temps de classe et à mettre en œuvre des mesures pour permettre leur reconnaissance leur remplacement efficace en cas d’absence.

Préconisation 7 : généraliser les écoles Oasis dans tous les quartiers

Les écoles Oasis, développées notamment à Paris, offrent des cours de récréation plus végétales, avec moins d’asphalte et des sols plus perméables. En effet, trop asphaltées et représentant une surface importante à l’échelle de la ville, ces lieux de vie et de jeux des enfants constituent autant d’îlots de chaleur urbains.

Archipel Citoyen envisage donc d’étudier l’ouverture au public de ces espaces en dehors des périodes scolaires ou périscolaires. Les cours d’école pourront ainsi devenir des jardins de proximité accessibles à toutes et tous.

Préconisation 8 : construire dans toutes les nouvelles écoles une cuisine qui permettra de réaliser au moins une partie des repas sur place

La construction de cuisines équipées dans les nouvelles écoles permettrait de réaliser
davantage de préparation sur place (entrée ou plat par exemple) et ainsi de limiter les transports des aliments tout en favorisant la cuisine de produits frais.

Préconisation 9 : Mettre en place des initiatives des « Rues aux enfants », rues pour toutes et tous.

Une proposition qui passe par le fait d’équiper des tronçons de rue avec des barrières mobiles, afin de les fermer la circulation à certaines heures, et d’offrir ainsi cet espace aux enfants pour le jeu et la détente, en toute sécurité et encadré par des associations.

Ce projet pourrait être porté par des collectifs d’habitant·es chargés de définir la nature des animations proposées.

Pour une école démocratique et ouverte aux habitantes

Préconisation 10 : Intégrer les parents aux processus décisionnels

Archipel citoyen souhaite prolonger son engagement dans une pratique de démocratie participative en impliquant les parents, au-delà de leur simple rôle de représentants de parents d’élèves. Notamment pour les associer lors de l’élaboration des projets pour les nouvelles écoles.

Préconisation 11 : Intégrer les écoles aux maisons communes de quartier

Le collectif Citoyen propose également que toute école soit intégrée à la maison commune du quartier. Dans le prolongement de la transformation des maisons de la citoyenneté en véritables jardins de démocratie, Archipel citoyen créera des commissions consultatives et décisionnaires avec les habitants des quartiers, les usagers de l’école et les différents personnels travaillant sur les sites scolaires.

En rendant disponibles les locaux, Archipel Citoyen entend assouplir les démarches administratives et garantir le vivre ensemble par al multiplication d’événements associatifs.

Préconisation 12 : Une Commission d’admission plus transparente, plus juste et plus ouverte

Enfin, Archipel Citoyen souhaite instaurer une plus grande transparence dans les mécanismes d’attributions de places en crèche, en instaurant une participation des citoyens à la Commission d’Admission Unique (CAU), en bannissant tout passe-droit et en harmonisant les critères d’attribution des places en crèche pour répondre au mieux aux différents besoins des Toulousain·es.

(Source : communiqué de presse)

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport