Le projet de troisième ligne de métro validée par Tisséo, avec quelques modifications

Ce mercredi 27 novembre, le syndicat mixte des transports en commun de Toulouse a adopté le projet de troisième ligne de métro, en tenant compte des réserves émises par la commission d’enquête publique.

tisseo metro troisième ligne

La procédure arrive à son terme. Les élus du conseil syndical de Tisséo ont déclaré d’utilité publique, ce mercredi 27 novembre, le projet de troisième ligne de métro, dont l’ultime version tient compte des recommandations et réserves émises par la commission d’enquête publique, qui avait cependant rendu un avis favorable en octobre dernier. Il s’agissait, d’une part de préserver les platanes de la future station François Verdier. Celle-ci a été déplacée dans la nouvelle mouture du projet. Tout comme les stations Limayrac, Ormeau et celle qui desservira le site d’Airbus défense and Space. Tisséo indique que près de 500 arbres seront épargnés grâce à ces ajustements.

Un budget global inchangé

D’autre part, la taille du parking-relais des Sept-Deniers a été réduite, de 300 à 100 places, comme le préconisait la commission. Et la station terminus de la gare de Colomiers disposera de bouches de métro supplémentaires. L’ensemble des modifications représente un surcoût 1,3 % de l’enveloppe globale, toujours évaluée à quelques 2,7 milliards d’euros. Pour que les appels d’offres soient lancés, la préfecture doit, à son tour, déclarer le projet d’utilité publique. Les travaux devant débuter en 2021, pour une mise en service en 2025. Cette troisième ligne, dont le tracé s’étend sur 27 kilomètres, comptera 21 stations, de Colomiers à Montaudran.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.