[Lettre ouverte] Arié Bensemhoun écrit à Bruno Le Roux et Didier Guillaume

La rédaction
4 décembre 2014 - 08:00

Commentaires

On 4 décembre 2014 - 10:29 at 10 h 29 min, uri said:


Un texte claire, précis, salvateur face à la tentative de récupération d'un certain électorat au prix de la dignité de la diplomatie française...


Your reply will be revised by the site if needed.

On 4 décembre 2014 - 17:34 at 17 h 34 min, Mechali said:


Très belle lettre, courte et concise, elle dit l'essentiel. Mais ne remettra pas en question ce vote quand on sait qu'une grande majorité de juifs les cautionnent et que ceux la mêmes pronent la haine de leur peuple, ils servent de base aux fondements mêmes de l'antisémitisme européen et très particulierem français. Pas d'espoir de ce côté la.


Your reply will be revised by the site if needed.

On 4 décembre 2014 - 17:59 at 17 h 59 min, Mechali said:


TRÈS juste Uri...


Your reply will be revised by the site if needed.

On 4 décembre 2014 - 21:09 at 21 h 09 min, Léon said:


Sans doute faut il rappeler à Bénoit Hamon qu'un ami à lui, Pascal Boniface, avait donné à Lionel Jospin un conseil électoral identique.
Et lui rappeler aussi ce qu'avait été la mauvaise surprise de l'élection qui avait suivi : JM Lepen avait éliminé L Jospin au premier tour. L'électorat arabophone musulman de ce pays n'est sans doute pas aussi facilement achetable que l'imaginent les stratèges du PS paniqués à l'idée de la déculottée électorale à venir.

L'article dit bien les choses : d'une part cette résolution sera contre productive pour servir à un règlement du conflit israélo-palestinien, et d'autre part elle accroîtra le sentiment d'insécurité grandissant des juifs habitant en France. Les députés français devraient avoir comme premier souci la sécurité des citoyens de leur pays en assurant le fameux "vivre ensemble". Ils ne s'en soucient pas, obsèdés par leur petit siège, bien chauffé, au parlement.


Your reply will be revised by the site if needed.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.