Antoine Maurice se projette déjà dans l’opposition

Alors que la victoire de Jean-Luc Moudenc se confirme, avec 51,2 % de voix, Antoine Maurice prend acte de la défaite et en tire les enseignements.

Antoine Maurice s’est exprimé au côté des militants d’Archipel Citoyen © DR

Entouré par ses colistiers, Antoine Maurice a tiré les enseignements de la défaite d’Archipel Citoyen qui se confirme d’heure en heure, aux élections municipales de Toulouse. À l’heure actuelle, 90 % des bureaux de vote ont été dépouillés et donnent Jean-Luc Moduenc réélu à 51,2 % des voix. Si celui-ci a échoué à conquérir le Capitole, il se félicite toutefois d’avoir réussi « le rassemblement des forces citoyennes de gauche et écologistes » et considère cette élection comme un premier pas dans le monde politique de demain. « Ce que nous avons commencé à construire, c’est un nouveau pacte à vocation majoritaire, seul en mesure de battre les coalitions anti-climat et antisociales », a-t-il analysé.

Antoine Maurice prend rendez-vous au conseil municipal

Regrettant une campagne qui a « joué sur les peurs et contribué à diviser les Toulousains », la tête de liste de l’union de gauche a appelé Jean-Luc Moudenc à tenir compte du signal envoyé lors de cette élection. Notamment en « enclenchant la transition vers une ville plus démocratique, plus protectrice et plus résiliente ».

Des aspirations exprimées par son électorat et qu’il entend continuer à défendre sur les bancs de l’opposition. « À notre place, nous continuerons à faire entendre cette voix », a-t-il conclu avant d’être ovationné par les militants présents sur place.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.