mercredi 21 octobre 2020
Les brèves du JT La population d'Occitanie a augmenté de 5 % durant le confinement

La population d’Occitanie a augmenté de 5 % durant le confinement

Connaître la population présente dans chaque département d’Occitanie depuis la mise en place du confinement peut être crucial pour organiser la réponse sanitaire. L’institut national de statistiques (Insee) a ainsi mené une étude, en partenariat avec Orange, pour analyser les mouvements de population durant cette période.

Une étude, conduite par l’Insee et Orange, permet d’analyser les mouvements de population qui ont accompagné la mise en place du confinement en Occitanie et de préciser la population présente dans chacun de ses départements.
Concernant la région Occitanie et ses départements, les messages à retenir sont les suivants :
– à l’annonce du confinement environ 130 000 résidents habituels d’Occitanie sont revenus s’installer dans la région, 125 000 résidant habituellement dans d’autres régions l’ont quittée, de même qu’environ 55 000 étrangers. Au total, la population confinée en Occitanie est estimée à 6 189 000 personnes, soit environ 5 % de plus que la population résidant habituellement dans la région (selon les estimations au 1er janvier 2020 faites à partir du recensement de la population).
– les mouvements qui ont accompagné l’annonce du confinement sont assez différents selon les départements.

Quatre départements ont ainsi vu leur population présente baisser. La baisse est de 9 % dans les Hautes-Pyrénées, de 4 % en Haute-Garonne, de 3 % dans les Pyrénées-Orientales et de 2 % dans l’Hérault. Cette baisse s’explique probablement essentiellement par la fermeture des stations de ski dans les deux départements pyrénéens et par le départ de nombreux étudiants qui ont rejoint leur famille (y compris parmi eux des étudiants étrangers) dans les deux autres, qui se caractérisent par une forte population étudiante du fait de l’offre universitaire et d’écoles d’enseignement supérieur à Toulouse et à Montpellier. Des travailleurs résidents dans d’autres départements ont pu aussi quitter Toulouse et Montpellier.
Les autres départements voient tous leur population présente augmenter après l’annonce du confinement, essentiellement du fait du retour dans le département de populations résidant habituellement dans le département, avec probablement parmi eux bon nombre d’étudiants qui ont quitté les métropoles toulousaine et montpelliéraine et ayant conservé comme adresse pour leur abonnement de téléphone mobile l’adresse de leurs parents. Le Gers et le Lot se distinguent avec à la fois une augmentation notable de leur population présente (+ 6 % pour chacun d’eux) du fait du retour de résidents dans ces départements et des mouvements liés à la venue dans le département de personnes résidant habituellement ailleurs (surtout pour le Lot) ainsi qu’au départ modéré d’étrangers. Ces mouvements sont probablement en relation avec le nombre important de résidences secondaires dans ces deux départements : des Franciliens (11 à 12 % des Parisiens ont quitté Paris) ont pu rejoindre la résidence secondaire qu’ils possèdent dans ces départements, des étrangers séjournant dans leur résidence secondaire ont pu décider de
rentrer chez eux à l’annonce de la crise.

Source: communiqué de l’Insee

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport