Le cri d’alarme pour l’emploi des professionnels de la construction

Les acteurs de la filière construction en Haute-Garonne, dont les 50 000 emplois sont menacés, en appellent, dans une lettre ouverte, à la mobilisation des pouvoirs publics.

« Tout se joue maintenant, reconstruire ne peut attendre. La bataille pour sauvegarder les emplois, le cadre de vie et l’accès au logement doit s’engager immédiatement », lancent les responsables de la filière construction en Haute-Garonne. Dans une lettre ouverte, les responsables de la Fédération du Bâtiment et des Travaux Publics de Haute-Garonne, la FPI Occitanie Toulouse Métropole et l’USH Habitat social en Occitanie Midi-Pyrénées lancent un appel conjoint à l’État et aux élus du territoire : « La filière construction, au-delà de la reprise d’activité post-confinement portant sur les chantiers en cours, sera dans quelques mois en situation d’urgence absolue. Pour préserver les emplois du tissu de PME en Haute-Garonne et répondre aux besoins en logements, un plan de reconstruction volontariste doit être financé et déployé au plus vite. »

Relancer les permis de construire

Les professionnels de la construction suggèrent de lancer de grands projets structurants, mais aussi d’accélérer toutes les procédures, en réactivant notamment, dès aujourd’hui, la délivrance de nouveaux permis de construire, « pour que 2021 et 2022 ne soient pas des années blanches. » Alors que 80 % de ses salariés ont été placés en chômage partiel durant la période du confinement, le secteur a été très durement éprouvé. Les mesures d’accompagnement mises en œuvre par le gouvernement ont amorti le premier choc, mais la deuxième vague économique risque d’être dévastatrice : « Comment nos entreprises pourront-elles, dans les prochaines semaines, faire face au remboursement des charges différées, des prêts garantis par l’État qu’elles ont contractés, des nouvelles cotisations sociales et fiscales dont elles seront redevables », témoignent les responsables. 50 000 emplois sont concernés en Haute-Garonne.

Source : Communiqué de presse

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.