lundi 30 novembre 2020
Dossier Les meilleurs challenges du confinement

Les meilleurs challenges du confinement

Totalement loufoques, à vertu culturelle ou pour maintenir un semblant de forme physique, les challenges ont fleuri sur les réseaux sociaux, au premier comme au second confinement. Est-ce pour préserver un équilibre psychologique précaire ou au contraire, le symptôme d’une fragilité mentale déjà bien ébranlée ? Chacun jugera ! Voici un florilège des défis auxquels vous avez peut-être participé…

Il semblerait que les Français se soient découverts une passion pour le sport… Surtout quand on leur dit qu’ils ne peuvent plus en faire, confinement oblige.
Alors, le JT a fait le tour de la Toile pour compiler ceux qui ont rencontré le plus de succès :

1- Les pompes challenge


Plusieurs défis sportifs ont été lancés sur les réseaux sociaux durant le confinement. Celui visant à faire le plus de pompes possibles est sans nul doute, celui qui a fait le plus réagir. Qu’il s’agisse d’en faire le maximum en un minimum de temps, ou dans un délai imparti. Qu’il faille les faire dans des postures ahurissantes. Qu’il suffise de les poster sur son compte simplement pour relayer son exploit ou de défier quelqu’un nommément. Le plus célèbre d’entre eux étant le “Pompzer challenge” lancé par le rappeur Booba.

2- Le airchaise challenge


Avec ou sans musique, l’objectif premier de ce défi viral est de faire travailler les ischio-jambiers (arrière des cuisses) et les quadriceps (devant des cuisses). Il suffit de se positionner le dos plaqué contre un mur et de plier les genoux jusqu’à ce que vos jambes forment un angle de 90 degrés et soient parallèles au sol.
Ensuite, il faut garder la position le plus longtemps possible. Un exercice de gainage qui a eu tôt fait d’envahir les réseaux sociaux. Les plus doués l’ont même corsé en le faisant sur la pointe des pieds, en tendant une jambe à l’horizontale, ou encore en enroulant un élastique entre les deux genoux… Mais là, c’est de la torture !

3- Le plank challenge

Les variantes du Planck challenge ou défi de la planche sont acceptés. Les versions les plus décalées font fureur. Toujours est-il que cet exercice de gainage a connu un succès fou sur Internet durant les confinements successifs. Il s’agit de tenir le plus longtemps possible en faisant la planche au sol, sur les mains ou les coudes. Pour cela, placez-vous face au sol, en position allongée puis essayez de tenir en équilibre sur la pointe des pieds. Certains le feront plus sérieusement que les autres, mais ils pourront se targuer d’un ventre plat… ou presque !

4- Le handstand challenge

Ce défi fou nous vient tout droit d’Hollywood. C’est l’acteur Tom Holland, interprète de Spiderman, qui en a eu l’idée saugrenue. D’abord sur Instagram, puis sur tous les réseaux sociaux, le Handstand challenge est vite devenu incontournable sur le Web. Célébrités et anonymes tentent ainsi de s’habiller en faisant le poirier. Il faut enfiler tous ses vêtements, pieds en l’air et tête en bas. Les plus équilibristes le feront sans aide, quand les autres pourront appuyer leurs pieds sur un mur. On vous l’accorde, le côté sportif est ici marginal, mais ce défi permet au moins de mettre ses muscles, si durement façonnés, en valeur. Il est bien sûr conseillé de porter déjà ses sous-vêtements, sous peine de voir sa vidéo censurée, et de ne pas pouvoir homologuer sa prouesse.

5- Le crapaud challenge

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Laure Manaudou (@lauremanaudouoff)


L’histoire se complique ! Il convient pour ce défi de prendre des précautions car le challenge est périlleux. D’abord parce qu’il reste quelque peu acrobatique, et
parce qu’il se pratique à deux. L’un reste debout, portant l’autre, les jambes enroulées autour de la taille. Celui qui est porté doit ensuite escalader son partenaire
en passant par ses épaules puis entre ses jambes, pour revenir ensuite à sa position initiale. Sans toucher le sol bien sûr. L’apport physique est discutable, mais
les fous-rire sont assurés…

Facebook, Twitter, Instagram et autre TikTok ont également été les vecteurs de transmission de challenges viraux plus élaborés. Ou du moins, qui ont cherché
a être plus constructifs. Notamment en encourageant les internautes à lire, à se documenter, à découvrir de nouveaux horizons, bref à développer leur culture :

1- Le challenge du lecteur confiné


Ce défi s’adresse aux lecteurs assidus comme aux plus réticents. Il s’agit de cocher le plus de cases possible sur une liste de 20 lectures dont le thème est imposé… mais dont l’ouvrage reste à choisir. En réalité, le challenge du lecteur confiné revêt un double avantage : celui de vous inciter à lire bien sûr, mais aussi celui de vous pousser à passer du temps avec les livres, à vous plonger dans les coulisses de la littérature. Car si la liste évoquée impose des contraintes, elle vous laisse libre de choisir vos lectures, encore faut-il faire l’effort de s’intéresser à l’environnement des ouvrages.

2- Le GettyMuseum challenge


Reproduire chez vous, avec les moyens du bord, les plus grands tableaux de maîtres du monde entier. C’est le défi qu’a lancé le Getty Museum de Los Angeles le 25 mars dernier. Et celui-ci continue à circuler sur les réseaux sociaux. Certaines reproductions sont particulièrement fidèles aux originaux : composition, lumière, colorimétrie, costumes… Tout y est ! De véritables œuvres d’art à part entière. D’autres sont plus imagées, voire fallacieuses. Mais dans tous les cas, l’imaginaire et la créativité des internautes se fait sentir…

3- Le BookCoverDouble challenge

Le principe reste globalement le même que celui du GettyMuseum challenge. A la différence près : il faut reproduire des couverture de ses livres favoris.
L’utilisation de logiciels de traitement d’images étant autorisée, les rendus sont souvent bluffants. Purement ludique, ce défi peut permettre, de manière amusante, de partagée ses impressions sur un ouvrage ou de le conseiller.

4- Le One minute sculptures challenge

 

Voir cette publication sur Instagram

 

On s’occupe, on revisite Erwin

Wurm! . . . #erwinwurm #erwinwurmchallenge #oneminutesculpture #museumfromhome #culturecheznous #mepparis #mymep #lamepchezvous #photo

#photographie #photography #confinement #lockdown #kids

Une publication partagée par Barbara Bouyne (@barbarabouyne) le


Ici, il s’agit de se mettre en scène, pendant un court moment, avec un objet hétéroclite et d’immortaliser l’instant. Résultat : une œuvre éphémère qui ne sera présente et diffusée que sur Internet. Un moyen de révéler les talents d’artistes amateurs et de développer la créativité des autres. Tiré d’une série de sculptures insolites de l’artiste autrichien Erwin Wurm, le concept a fait fureur sur la Toile. Il donne le champ libre à l’expression des plus illuminés d’entre nous, et peut-être fera-t-il naître des vocations artistiques…

5- Le défi Dans mon miroir

Ce challenge est plus confidentiel puisqu’il a été lancé par le photographe tarnais David Milh. Il y incite les internautes à se prendre en photo ou, plus généralement, à réaliser des clichés, même s’ils sont amateurs en la matière. Et pour donner un cadre à son défi, il a opté pour la contrainte du “miroir”. Il s’agit donc pour ce challenge de se photographier, dans une glace… Sans que l’appareil ne soit visible évidemment ! L’artiste concède que les résultats l’ont surpris par leur originalité et la qualité des prises de vue.
Et puis, il y a les challenges qui ne servent à rien. Le seul but étant de rigoler un bon coup et de passer le temps…

1- Le PQ Challenge


Ce défi consiste à réaliser des jongles avec un rouleau de papier toilette. Pas de finalité profonde, à part celle de s’amuser comme on peut… en plein confinement ! Au-delà des performances de certains sportifs confirmés, ce sont surtout les situations cocasses et les catastrophes que ce challenge provoque qui deviennent virales sur les réseaux sociaux.

2- Le baby face challenge

 

Voir cette publication sur Instagram

 

la voilà ma tête @issadoumbia #Trappistes les
nominés pour la suite sont @mouloudachour @jr @coachjoe.paris @ladjly @taharrahimofficiel @redakateb @djsnake @franckgastambide @hugogelin

@toledanonakache @stromae @abi22ericabidal ✌ 🏿 #coronachallenge

Une publication

partagée par Omar Sy (@omarsyofficial) le


L’idée est de poster sur les réseaux sociaux une photo de soi enfant. Et de nommer ensuite les personnes que l’on met au défi de faire la même chose. L’intérêt principal étant d’obliger les gens à se replonger dans de vieux albums oubliés au fond du grenier et de revivre de bons souvenirs…
Une démarche qui peut susciter le buzz quand se sont les stars qui s’y adonnent, mais qui fait un flop quand il s’agit d’internautes inconnus. Pourtant, ce défi fait fureur depuis le premier confinement.

3- Le cat VS dog challenge


Le principe est simple : placez une multitude de petits objets sur un espace restreint. Puis, faites traverser ce “parcours du combattant” à votre chat ou votre chien. Le mieux étant de disposer des deux. Plutôt mignon, ce défi a l’avantage de stimuler vos animaux de compagnie. Mais surtout de constater que les chats l’emportent généralement haut la main et que c’est avec les chiens que le jeu est le plus amusant…

4- La customisation de WC

Helmut & Gilbert

Plus connu sous le nom de “Helmut & Gilbert”, le groupe Facebook, lancé lors du premier confinement par Sébastien, alias DJ Seb Genre, fait aujourd’hui fureur. Presque 10 000 personnes y postent des photos… de leurs toilettes. Mais pas n’importe comment… Il s’agit en réalité d’en faire votre ami imaginaire. Ils doivent donc être customisés et mis en situation. Et la scène, comme le personnage fictif, peuvent être remodelés à l’infini. De quoi s’occuper, en rigolant, quand l’ennui prend le dessus.

5- Le pillowchallenge


En quelques jours, 16 000 publications ont été postées pour participer à un challenge lancé en avril dernier. Rendu viral par deux instagrameuses, ce défi totalement absurde vise à se confectionner une robe avec un oreiller et une ceinture. Et si les possibilités semblent restreintes, les internautes regorgeant d’imagination, de créativité, et d’un grain de folie pendant le confinement, ont démontré qu’avec un seul coussin, les alternatives peuvent être multiples. Pas beaucoup d’utilité à tout ceci, juste l’avantage d’occuper le temps… qui peut paraître long.

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport