vendredi 26 février 2021
Culture Une pétition pour "Que vive Mix'Art Myrys"

Une pétition pour “Que vive Mix’Art Myrys”

Sous le coup d’un arrêté de fermeture administrative, les locaux de Mix’Art Myrys ne sont plus accessibles au public. Les soutiens au collectif d’artistes toulousains se multiplient. Une pétition a même été lancée par Mix’Art Myrys sur Change.org pour demander la réhabilitation des lieux par Toulouse métropole.

pétition Mix'Art Myrys
©Mix’art Myrys

Après avoir reçu la visite de la direction de la sécurité civile et des risques majeurs de Toulouse le 14 janvier, un arrêté de fermeture administrative a été pris, ce jeudi 21 janvier, interdisant l’accès des locaux du collectif d’artistes Mix’Art Myrys. Mais les occupants du 12 rue Ferdinand Lassale ne comptent pas en rester là et mobilisent leurs troupes pour demander à Toulouse métropole de mettre les lieux en conformité.

Pour cela, des manifestations de soutien sont organisées, comme c’était le cas ce dimanche 24 janvier, sur la place Arnaud-Bernard. De son côté, l’association d’artistes a lancé une pétition sur la plateforme Change.org. Baptisée “(Que) Vive Mix’Art Myrys”, elle totalise déjà plus de 6 600 signatures, en seulement quatre jours.

Vincent Gadait par exemple, explique pourquoi il a signé la pétition: “Mix’Art Myrys est un lieu pluriculturel qui fait se rencontrer tellement d’artistes, d’acteurs dans de multiples domaines et de publics différents, que ça en fait une terre importante au carrefour des sciences et des arts. Il faut protéger et créer plus de lieux comme Mix’Art Myrys qui se bat depuis longtemps pour que la culture bouillonne et explose.”

A ce jour, aucune réponse n’a été donné par les autorités compétentes. L’association d’artistes et leurs soutiens annoncent donc de prochains événements à Toulouse : “Nous attendons que notre cher président de métropole nous réponde, et si ce n’est pas le cas, nous nous retrouverons très bientôt dans une lutte qui va bien au delà de la seule pérennité du projet Mix’Art Myrys !”, précise le Collectif citoyen des ami.e.s de Mix’Art Myrys.

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport