mardi 27 octobre 2020
Sports TFC. Patrice Garande n’envisage pas la défaite à Grenoble

TFC. Patrice Garande n’envisage pas la défaite à Grenoble

Pour son deuxième match en ligue 2, ce samedi 28 août, le TFC se déplace à Grenoble. Une rencontre que Patrice Garande, l’entraîneur toulousain, aborde « sans pression » et « n’envisage pas de perdre ».

PAtrice Garnade en conférence de presse avant le match TFC – Grenoble © TFC

Après une première défaite à domicile contre Dunkerque, les violets se doivent de repartir très vite de l’avant, pour ne pas prendre trop de retard en championnat. Toutefois, Patrice Garande, l’entraîneur du Toulouse FC relativise la pression qui pourrait s’installer sur ses joueurs avant d’aller défier Grenoble, sur son terrain, ce samedi 29 août à 19 heures. Pour lui, les difficultés rencontrées lors du premier match sont avant tout le fait d’un temps d’adaptation nécessaire à la ligue 2. « Le jeu est différent. Il y a plus de duels et les écarts entre les équipes sont moins importants. Vous pouvez perdre contre tour le monde », explique le technicien.

Toutefois, celui-ci est conscient de l’impératif sportif et de la nécessité de ne pas se laisser distancer au classement. « Il faut du temps pour mettre des choses en place, mais malheureusement le foot ne vous en donne pas toujours. Ces points perdus, il faudra aller les récupérer ailleurs. On ne peut pas revenir en arrière. Il faut passer à autre chose », concède-t-il. Malgré cette situation, celui-ci reste très optimiste : « Je n’envisage pas la défaite à Grenoble. On ne peut pas préparer un match avec cette optique-là. »

Garder la même philosophie, mais changer d’attitude

Conscient des manques de son groupe lors de la première rencontre de la saison, Patrice Garande attend principalement de ses joueurs une attitude plus conquérante, dès l’entame du match. « Tout ce que nous avons montré de bon, à Dunkerque, nous l’avons fait une fois que nous étions menés 1 à 0. Nous devons progresser sur le plan de l’agressivité pour gagner les duels et récupérer plus de ballons aériens », dévoile-t-il.

Défendre en avançant

Un surcroît d’implication censé pallier le manque d’automatismes, inhérent à un groupe en recomposition avec un nouvel entraîneur. « Pour réaliser des performances, il faut que les hommes se connaissent et passent du temps ensemble », rappelle Patrice Garande qui temporise et n’envisage pas de changement de système face à Grenoble. Une manière de se laisser encore un peu de temps pour transmettre sa philosophie de jeu. « L’idée de base, c’est toujours de défendre en avançant. J’aime bien avoir un bloc haut et presser », dévoile-t-il.

Mvoué et Saïd blessés

Si le groupe n’est pas encore officiel, Patrice Garande a toutefois donné des informations sur les joueurs susceptibles d’être inscrits ou non sur la feuille de match. Celui-ci a notamment confirmé les absences de Steve Mvoué et Wesley Saïd, blessés pour un petit moment. Tous deux devraient être indisponibles pour trois à six mois. Firmin Mubele a repris le chemin de l’entraînement et a donc été déclaré apte par le staff médical, malgré une condition physique toujours un peu juste.

Bayo et Machado aptes à jouer

De même, les recrues Vakoun Bayo et Deiver Machado sont aptes et peuvent donc faire partie le groupe. « Ce sont deux joueurs qui peuvent postuler ou rendre des services. Plus vite ils entrent sur le terrain, plus vite l’intégration peut se faire », se félicite Patrice Garande, qui ne tarit pas d’éloges sur son latéral colombien. « Comme la plupart des joueurs latino-américains, il ne lâche rien et est assez agressif. Il est très offensif et dynamique, prend bien les espaces et à une bonne qualité de centre. Ce qui ne l’empêche pas d’être aussi intéressant défensivement », souligne l’entraîneur toulousain. Autant de raisons pour lui, donc, d’être optimiste. Un état d’esprit, d’ailleurs, qu’il espère bien transmettre à son équipe avant la rencontre de ce samedi soir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport