vendredi 18 juin 2021

Contact

SportsOccitanie. Tirage difficile pour les 5 représentants de la région à Roland-Garros

Occitanie. Tirage difficile pour les 5 représentants de la région à Roland-Garros

Les internationaux de France de tennis débutent ce dimanche. Pour l’occasion, quatre jours licenciés en Occitanie ont obtenu une invitation. Ils seront accompagnés par Benoit Paire, licencié à l’US Colomiers, qui lui est qualifié par son classement ATP.

"<yoastmark

5 joueurs licenciés dans la région Occitanie vont participer à l’édition 2021 de Roland-Garros, du 30 mai au 13 juin. Parmi eux, figurent trois joueurs du Stade toulousain tennis. Arthur Cazaux, Benjamin Bonzi et Hugo Gaston ont reçu une invitation pour participer aux prochains Internationaux de France. Tout comme Océane Dodin chez les femmes. Ces “wild cards”, comme on les appelle, seront accompagnées par le 36ème joueur mondial, Benoit Paire, licencié à l’US Colomiers, qui est qualifié grâce à son classement ATP.

Hugo Gaston doit confirmer

Hugo Gaston a éclaté aux yeux du public français lors de la dernière édition de Roland-Garros. Bénéficiant également d’une invitation en septembre 2020, le Toulousain avait créé la surprise en se hissant jusqu’en huitièmes de finale de la compétition. Dans un parcours loin d’être des plus évidents, il avait notamment réussi l’exploit de battre Stanislas Wawrinka, ancien vainqueur du tournoi, avant de s’incliner en cinq manches dans une rencontre très serrée face à une référence de la terre battue, Dominic Thiem (3ème mondial à l’époque).

Ce parcours qui avait illuminé une quinzaine parisienne bien terne pour les Français, puisqu’à part lui, aucun n’avait dépassé le deuxième tour, l’a mis sous le feu des projecteurs. Une attente et une médiatisation qui ne lui ont pas forcément souri. Le tout nouveau licencié du Stade Toulousain tennis a eu du mal à enchaîner après son exploit porte d’Auteuil. Il a remporté peu de matchs lors des tournois qui ont suivi et n’arrivait pas à se qualifier pour les tournois ATP. Mais ces derniers se disputaient sur “dur”, une surface qui lui convient moins que la terre battue. Reste qu’en retrouvant sa surface préférée, en avril, il a de suite performé sur le tournoi challenger de Rome qu’il termine finaliste.

Rafael Nadal dans sa partie de tableau

Après un exploit, le plus dur est peut-être de confirmer, et ce sera la mission du 141ème mondial pour les prochains Internationaux de France. Il a déclaré dans son entretien avec La Dépêche du Midi : « Je ne vais pas me mettre plus de pression que ça. Je suis 141e mondial, je suis là pour prendre un maximum d’expérience. Évidemment, si je parviens à gagner des matches comme l’an dernier, je ne vais pas m’en priver. »

Hugo Gaston sera opposé au premier tour au Français Richard Gasquet, classé 51ème à l’ATP. En cas de victoire, le joueur du Stade toulousain devrait affronter la légende de la terre battue et le treize fois vainqueur de Roland-Garros, Rafael Nadal. Autant dire, un tirage compliqué.

Benjamin Bonzi, aux portes du Top 100

Le Nîmois licencié au Stade toulousain dispute son troisième Roland-Garros. Lors de l’édition 2020, il avait dû passer par les qualifications pour se hisser dans le tableau final.

Dans ce dernier, le “Toulousain” de 24 ans avait réussi à passer le premier tour en l’emportant face à Emil Ruusuovori, 74ème joueur mondial, avant de s’incliner face à un des futurs grands de la discipline, Jannik Sinner, 17ème à l’ATP. Benjamin Bonzi réalise un début de saison prometteur avec deux tournois challengers remportés, dont le dernier sur terre battue à Ostrava, en République-Tchèque, début mai. Des bons résultats qui le propulsent aux portes des 100 meilleurs joueurs mondiaux. Il est actuellement classé 115ème à l’ATP.

Deux semaines avant les Internationaux de France, Benjamin Bonzi a failli réussir l’exploit de sortir Karen Kachanov, 25ème joueur mondial, au tournoi ATP de Lyon. Il a poussé le Russe jusqu’au tie-break du troisième set. Un résultat de bonne augure.

Lors du premier tour de Roland-Garros, il affrontera le 101ème mondial, Facundo Bagnis. Et comme son compère du Stade toulousain, c’est du lourd qui l’attendrait au tour suivant en cas de qualification. En effet, Benjamin Bonzi pourrait affronter Andrey Rublev, tête de série numéro 7 du tournoi.

Arthur Cazaux, la jeunesse au pouvoir

Arthur Cazaux, un des nouveaux visages du Stade toulousain, est arrivé à Toulouse en novembre 2020 avec le statut de grand espoir du tennis français. À 18 ans, l’originaire de Montpellier a été finaliste de l’Open d’Australie junior, catégorie où il était classé 4ème mondial.

Cette année, Arthur Cazaux a réalisé ses premiers exploits chez les grands. Il a battu Sébastian Korda, 65ème joueur mondial, lors des qualifications au tournoi ATP de Madrid. Une grande performance pour le néo-toulousain classé 451ème à l’ATP. Plus récemment, il vient de battre au tournoi ATP de Genève, le Français Adrien Mannarino, 37ème mondial, notamment grâce à ce coup de génie entre les jambes.

Arthur Cazaux affrontera au premier tour de Roland-Garros, le Polonais 126ème mondial, Kamil Majchrzak. S’il crée la surprise, il pourrait affronter son voisin columérin, Benoit Paire, qui aura la difficile tâche d’affronter Casper Ruud, tête de série numéro 15.

Océane Dodin, revenir à son meilleur niveau

Ancienne grande espoir du tennis français chez les femmes, Océane Dodin a eu une jeune carrière plus que mouvementée. En effet, en 2017, la Nordiste de naissance a dû interrompre sa carrière pendant de longs mois à cause d’un problème à l’oreille interne, entrainant vertiges et pertes d’équilibre. Avant cette indisponibilité, Océane Dodin faisait partie des 50 meilleures joueuses du monde, alors qu’elle était à peine âgée de 20 ans.

Depuis 2019, ses problèmes de santé semblent être derrière elle et la licenciée de la ligue Occitanie a réussi à remonter aux portes du top 100 après être descendue au-delà de la 500ème place mondiale. Lors de l’édition 2020 de Roland-Garros, elle avait été éliminée au premier tour par Petra Kvitova (6-3,7-5), tête de série numéro 7 du tournoi, qui s’était hissée jusqu’en demi-finale, porte d’Auteuil.

Cette semaine, pour préparer la quinzaine parisienne, la Française a participé aux qualifications du tournoi de Strasbourg. Elle a réussi à se qualifier pour le tableau principal, mais elle a dû abandonner au premier tour contre Barbora Krejcikova à cause d’une blessure. Mais cette dernière « sera bien guérie pour Roland » assure Océane Dodin, sur Tennis Actu.

La licenciée de la ligue Occitanie affrontera au premier tour l’Américaine Madison Keys, 24ème joueuse mondiale. Un tirage difficile pour Océane Dodin, mais l’Américaine a très peu joué cette saison et avec peu de victoires à la clé.

Benoit Paire, une année compliquée

Peu ou pas motivé à l’idée de jouer au tennis en période de crise sanitaire avec les conditions qui en découlent (tests, isolements, pas de public…), Benoit Paire réalise un début de saison très compliqué. Le licencié de l’US Colomiers n’a gagné que deux matchs cette année en simple en cinq mois de compétition.

Des résultats décevants qui riment avec un mauvais comportement sur les terrains, ce qui lui a valu une exclusion de la sélection française pour les prochains Jeux olympiques. Mais le showman, classé 40ème à l’ATP, pourra compter sur le public français qui pourra se rendre à Roland-Garros. Lors de l’édition 2019, le natif d’Avignon s’était incliné en huitièmes de finale face à Kei Nishikori en cinq sets. C’est son meilleur résultat porte d’Auteuil.

Benoit Paire, tout comme Océane Dodin, a dû abandonner cette semaine au tournoi ATP de Parme. L’Avignonnais a quitté le court sans problèmes physiques apparents, et pour cause, après la rencontre, il a prétexté des maux de gorge pour justifier son abandon.

Le Columérin affrontera au premier tour le Norvégien Casper Ruud, 16ème mondial. Un tirage très difficile, vu la forme récente de ce dernier qui vient de gagner le tournoi ATP de Genève, après avoir réalisé de très bons résultats à Madrid et à Monte-Carlo.

Les premiers matchs du premier tour débuteront ce dimanche, à 11h. Les rencontres seront à suivre sur les antennes de France Télévisions, mais également, et c’est une nouveauté cette année, sur Amazon Prime Vidéo.

Tous les tableaux complets de l’édition 2021 de Roland-Garros sont à retrouver ici.

 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img