jeudi 29 juillet 2021

Contact

ActualitésVoyages à l’étranger : quelles sont les règles en vigueur ?

Voyages à l’étranger : quelles sont les règles en vigueur ?

Depuis le 9 juin, troisième étape du déconfinement, les voyages de la France vers l’étranger sont de nouveau autorisés. Mais à certaines conditions.

Depuis le 9 juin, les voyages entre la France et les pays étrangers sont de nouveau autorisés, mais à certaines conditions © DR
Depuis le 9 juin, les voyages entre la France et les pays étrangers sont de nouveau autorisés, mais à certaines conditions © DR

La réouverture du flux de voyageurs de la France vers l’étranger, ce 9 juin, est soumise à la mise en place de plusieurs règles. Les modalités de déplacement varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers. Ceux-ci sont classés en zone verte, jaune ou rouge.

En vert, les pays à faible circulation du virus et sans variants préoccupants recensés

À ce jour, y figurent les pays de l’Union européenne, l’Andorre, l’Islande, le Liechtenstein, Monaco, la Norvège, Saint-Marin, le Saint-Siège, la Suisse, ainsi que l’Australie, la Corée du Sud, Israël, le Japon, le Liban, la Nouvelle-Zélande et Singapour. Lors de son arrivée en France, il est demandé à tout voyageur de plus de 11 ans en provenance d’un pays « vert » soit un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72h, soit une preuve de sa vaccination. Ne sont pas concernés par ces obligations les résidents des bassins de vie frontaliers pour des déplacements dans un rayon de 30 km autour de leur domicile pour une durée inférieure à 24 heures. Et les professionnels du transport routier, lorsque leurs déplacements sont d’une durée inférieure à 24 heures dans un périmètre de 30 km autour du lieu de résidence. À noter qu’à partir du 1er  juillet, le pass sanitaire sera reconnu pour les déplacements internes à l’espace européen, sous la forme d’un certificat européen. Et que dès le 21  juin, il sera possible de télécharger son attestation de vaccination certifiée conforme aux normes européennes, sous-titrée en anglais, depuis le téléservice de l’Assurance maladie.

Les pays « orange » : circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants

La zone « orange » concerne tous les pays qui ne sont pas classés en zones verte et rouge. Lors de son arrivée en France, il est demandé à tout voyageur de plus de 11 ans en provenance d’un pays « orange » un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h et une preuve de sa vaccination. S’il n’est pas vacciné, le voyageur devra fournir, en plus du test négatif, un document justifiant un motif impérieux d’ordre personnel ou familial, de santé relevant de l’urgence, ou professionnel ne pouvant être différé. Ainsi qu’une déclaration sur l’honneur attestant accepter un éventuel test ou examen de dépistage à son arrivée sur le territoire national et s’engager à s’isoler pendant 7 jours à son arrivée et à réaliser un test de dépistage après ce délai. Il est possible de quitter la France pour aller dans pays classé en « orange », mais il faut justifier que le voyage est effectué pour un motif impérieux, sauf si l’on est vacciné. Une attestation de sortie du territoire est disponible sur le site du ministère de l’Intérieur. Il faut aussi vérifier les conditions d’entrée dans le pays de destination.

Le cas du Royaume-Uni

Depuis le 31 mai 2021, les voyageurs se déplaçant vers la France depuis le Royaume-Uni doivent  justifier leur voyage d’un motif impérieux s’ils sont ressortissants étrangers hors Union européenne non-résidents en France ; présenter un test PCR ou antigénique de moins de 48h ; observer une période d’isolement de 7 jours à leur arrivée. Pour le moment, compte tenu de la faible incidence du Covid en Grande-Bretagne, le dispositif de contrôle systématique à domicile ne leur est pas appliqué. Pour se déplacer vers le Royaume-Uni, il faut justifier que le voyage est effectué pour un motif impérieux. Une attestation de sortie du territoire est disponible sur le site du ministère de l’Intérieur.

Les pays « rouge » : circulation active du virus, présence de variants préoccupants

Les pays classés en zone « rouge » sont, au 8 juin , l’Afrique du Sud, l’Argentine, le Bahreïn, le Bangladesh, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, l’Inde, le Népal, le Pakistan, le Sri Lanka, le Suriname, la Turquie, l’Uruguay. Lors de son arrivée en France, il est demandé à tout voyageur de plus de 11 ans en provenance d’un de ces pays un document justifiant un motif impérieux ; un test PCR ou antigénique négatif de moins de 48h ; une déclaration sur l’honneur attestant accepter de se soumettre à un examen de dépistage à son arrivée sur le territoire national ; s’engager à s’isoler pendant 7 jours à son arrivée et à réaliser un test de dépistage après ce délai ; être en mesure de présenter un justificatif de sa vaccination. S’il n’est pas vacciné, une quarantaine de 10 jours contrôlée par les forces de sécurité lui sera imposée à son arrivée en France. Il devra indiquer le lieu dans lequel il envisage d’effectuer sa quarantaine.

Il est possible de quitter la France pour se rendre dans un pays classé en « rouge », mais seulement si le voyage est effectué pour un motif impérieux. Une attestation de sortie du territoire est disponible sur le site du ministère de l’Intérieur. Il faut aussi présenter un test PCR ou un test antigénique négatif de moins de 48h.

Source : servicepublic.fr

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img