jeudi 29 juillet 2021

Contact

ActualitésToulouse, le stationnement devient payant dans trois nouveaux quartiers

Toulouse, le stationnement devient payant dans trois nouveaux quartiers

Ce sont 1000 places de stationnement supplémentaires qui sont devenues payantes à Toulouse. En effet, depuis ce lundi 14 juin, toutes les places de stationnement des quartiers Saint-Agne et Crampel et une partie de celles de l’Observatoire sont désormais requalifiées « stationnement résident ».

Le stationnement devient payant dans trois nouveaux quartiers à Toulouse © Nicolas Belaubre – JT

Ce sont près de 1000 places de la Vile rose qui sont concernés par ce changement de statut. Depuis ce lundi 15 juin, le ”stationnement résidant” est étendu à l’ensemble des places des quartiers Saint-Agne, Crampel qui deviennent donc payantes. Certaines voies du quartier de l’Observatoire (allée des Acacias, avenue Camille Flammarion, avenue de l’Observatoire, avenue de la Colonne (section allées des Acacias – rue Kepler) et rue Picard) sont également concernées. Les habitants de ces quartiers possédant une voiture mais pas de parking privé devront donc opter pour un abonnement pour pouvoir se garer.

Deux tarifs en fonction des zones

La très grande majorité des rues concernées par ce changement de statut des places de stationnement seront soumise à la tarification ”faubourg” rue jaune. Soit un euro pour les deux première heures puis deux euros les deux heures suivante. Le stationnement étant limité à 4 heures consécutives. Une limite qui ne s’applique évidemment pas aux abonnés résidant. Ces rues restant accessibles 24/24 heures pour ces derniers.

Seule l’avenue de l’URSS se verra appliquer le tarif rouge ”faubourg commerçant. Dans ce cas, le stationnement est limité à deux heures au tarif d’un euro par heure avec 30 minutes gratuites offertes par demi-journée. Les abonnements résidant ne donneront droit à un stationnement qu’à partir de 18 heures le soir.

Les abonnements résidant

Pour les résidant, deux formules d’abonnement sont disponibles : l’abonnement annuel ou l’abonnement (bi)hebdomaire sur l’application mobile ou à retirer à l’horodateur.

« Le stationnement résidant sur voirie, mis en place progressivement depuis 2005, permet aux habitants des 44 quartiers concernés de trouver plus facilement des places de stationnement proches de leur domicile. Il favorise les modes de déplacement plus respectueux de l’environnement et permet un meilleur partage de l’espace public (aménagements cyclables, élargissements de trottoirs, création de couloirs de bus) », défend la mairie de Toulouse. Aujourd’hui, ce sont 16 300 places de stationnement qui sont payantes dans la Ville rose. De quoi inciter les toulousains qui le peuvent à vivre sans voiture et privilégier le vélo et les modes doux.

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img