Le vélo à la conquête de Toulouse

21 septembre 2017 - 07:00

Une réponse à “Le vélo à la conquête de Toulouse”

  1. La politique cyclable du PDU et de la ville de Toulouse jusqu’en 2030 :
    – aucune concertation avec les associations sur les aménagements dits “cyclables”
    – expulsion de l’association Vélorution !
    – refus de toute récup des vélos aux associations
    – un “schéma directeur” pour faire une carte des aménagements potentiellement cyclables et quelques pistes…
    – quelques parkings vélo “sécurisés”, parce que ceux de Tisséo sont fortement déconseillés !
    – aucun financement pour les ateliers-vélo
    – quelques miettes pour la maison du vélo (300.000 €/an, probablement 20 % en moins dans les années à venir)
    – 6.5 millions d’€ pour les vélibs chaque année (3000 €/an/vélib !), qui représentent 50 % des accidents et incivilités pour moins de 5 % des trajets cyclistes !
    En clair cette mairie est criminelle, prévoit l’augmentation de 20 % du nombre de voitures, que le nouveau métro et les bus dans les bouchons ne pourront amortir !


    Signaler le commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.