Nadia Pellefigue veut créer les conditions du rassemblement de la gauche

Comme elle avait déjà fait 20h01, Nadia Pellefigue a commencé sa déclaration, par regretter la tenue de ce premier tour des élections municipales. “L’abstention massive illustre l’injonction paradoxale dans laquelle ont été placés les électeurs que je tiens à remercier”, a souligné la tête de liste “Une Nouvelle Énergie pour Toulouse”, qui réunissait le PS, le PC et le PRG.

En attendant qu’une décision soit prise pour le second tour, la candidate, arrivée en troisième position avec un peu plus de 18% des suffrages a toutefois analysé le premier comme étant le reflet d’un rejet du maire sortant Jean-Luc Moudenc : “une majorité de des 36% des Toulousains qui se sont rendus aux urnes ce dimanche ont fait un autre choix que cela de la continuité”, avance Nadia Pellefigue.

Après avoir remercié les électeurs qui lui ont permis d’accéder au second tour, Nadia Pellefigue a ensuite évoqué les perspectives qui l’attendent : “j’ai toujours défendu le rassemblement de la gauche et je réaffirme ce soir ma volonté d’en créer les conditions”.

Dans les heures qui viennent, la candidate affirme qu’elle attendra la décision du gouvernement pour le second tour tout en travaillant à une “méthode pour permettre la victoire de la gauche toulousaine”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.