Condamnée à l’interdiction de manifester, Odile Maurin ne se « taira pas »

Nicolas Mathé
9 décembre 2019 - 14:30

Commentaires

On 9 décembre 2019 - 14:51 at 14 h 51 min, Odile MAURIN said:


A noter que je suis accusée de violences, que les policiers qui ont porté plainte n'ont aucune ITT ni traces mais que moi j'ai subi 5 fractures du pied, une entorse une trentaine d'hématomes sur le corps le tout constaté par la médecine légale .... cherchez l'erreur


Your reply will be revised by the site if needed.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.